La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    39 223,92
    -2 290,57 (-5,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Natixis, Chargeurs… les nouvelles missions de luxe de Nicolas Sarkozy

·1 min de lecture

L’ancien président de la République conseille désormais la banque Natixis, le groupe textile Chargeurs et le groupe malgache Axian.

Depuis son échec à la primaire de la droite en 2016, Nicolas Sarkozy a décidé de se lancer dans les affaires, et il le fait à fond. Il a déjà accepté quatre mandats d’administrateur chez Accor, Barrière, Lagardère et Lov Group Invest, la holding de Stéphane Courbit. Une activité fort lucrative. L’an dernier, il a reçu 61 081 euros de jetons de présence de la part du groupe hôtelier, et 49 939 euros du propriétaire d’Hachette et Europe 1. Les deux autres sociétés n’étant pas cotées, elles ne sont pas obligées de rendre public ces montants.

Mais, selon les informations de Capital, l’ancien président de la République est passé à la vitesse supérieure et a accepté en outre plusieurs missions de conseil. D’abord, chez Natixis, où il est rentré dans l’International advisory network. Contactée par Capital, la banque explique : “ce réseau apporte les conseils d’experts externes en vue de contribuer à la définition et à la mise en œuvre de la stratégie de développement à l’international. Créé en 2019, il se réunit deux fois par an et ses membres sont amenés à échanger régulièrement avec l’équipe de direction de Natixis”. Toutefois, la banque n’a pas souhaité fournir la liste des membres de ce réseau, indiquant juste qu’il s’agit “d’experts de dimension internationale (issus notamment des Etats-Unis et d’Asie) ayant accompli des parcours exceptionnels dans l’industrie financière ou dans la vie publique internationale”. Mais certains membres du réseau ont publiquement affiché leur appartenance (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Un siècle de délices fromagers
Vivendi et Mediaset enterrent la hache de guerre
Avec 7%, les Etats-Unis pourraient connaître en 2021 leur plus forte croissance depuis 40 ans
Lagardère contraint par ses créanciers de réduire son dividende
“Le Nasdaq 100 pourrait avoir atteint un double sommet après les publications des Gafam"