La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 138,49
    +265,11 (+0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

"Pas de nationalisme vaccinal" : Covax appelle à la solidarité avec les pays pauvres

·1 min de lecture

Le programme international Covax a lancé jeudi une campagne pour collecter 2 milliards de dollars supplémentaires afin de pouvoir réserver des doses de vaccins anti-Covid. Ce système permet aux 92 pays les plus pauvres d'obtenir des doses de vaccins, grâce à des fonds réunis par des donateurs. "Si nous voulons sortir de cette pandémie, il faudra le faire tous ensemble. Il n'y a pas de place pour un nationalisme, un égoïsme vaccinal", martèle Chrysoula Zacharopoulou, invitée d'Europe 1 lundi matin. 

Pour le moment, 16% de la population mondiale concentre plus de la moitié des doses injectées depuis le début des campagnes de vaccination et les pays les plus pauvres sont les derniers servis. Vendredi encore, le patron de l'Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus lançait une statistique choc : on dénombre un vacciné sur quatre dans certains pays riches, contre un sur 500 dans certains pays pauvres.

38 millions de doses distribuées à 113 pays

"Il y a bien sûr un enjeu de solidarité. Mais il y a aussi l'idée de nous protéger nous-mêmes de la circulation du virus", rappelle Chrysoula Zacharopoulou, ajoutant : "Tant que le virus se répand sur la planète, cela représente une menace pour la population mondiale."

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 19 avril

Depuis la première livraison de vaccins au Ghana en février, le système Covax a offert plus de 38 millions de doses à 113 pays. "Il faut garantir un accès équitable au vacci...


Lire la suite sur Europe1