La bourse ferme dans 3 h 51 min
  • CAC 40

    6 483,57
    -6,43 (-0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 713,22
    -2,15 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0251
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 806,30
    -6,00 (-0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    22 559,52
    -423,57 (-1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,66
    -19,69 (-3,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,85
    -1,65 (-1,82 %)
     
  • DAX

    13 557,49
    +22,52 (+0,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 489,04
    +0,89 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    +0,0027 (+0,22 %)
     

La nationalisation d'EDF doit permettre d'agir plus vite face à la crise énergétique, selon Le Maire

Face au risque de coupure totale de l'approvisionnement en gaz, la nationalisation à 100% d'EDF permettra d'agir plus vite face à une crise énergétique, a estimé dimanche 10 juillet le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. La montée prévue de 84% à 100% au capital d'EDF "change beaucoup de choses parce qu'il y a beaucoup de projets qui peuvent prendre parfois quelques semaines ou quelques mois de plus, parce qu'il y a des débats qui sont légitimes à partir du moment où il y a une part d'actionnaires qui ne sont pas des actionnaires de l'Etat", a expliqué le ministre à des journalistes dans le cadre des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence.

"Là, vous aurez une unité de commandement totale", a-t-il ajouté. Selon Bruno Le Maire, "ça nous permet de prendre des décisions plus rapides sur le sujet stratégique de la production d'électricité décarbonée en France". La crise énergétique est pour le ministre "le sujet le plus important des mois qui viennent", et il faut se préparer à une coupure totale de l'approvisionnement en gaz.

Le président russe a déclaré jeudi que la Russie n'avait "pas encore commencé les choses sérieuses en Ukraine", après quatre mois et demi de guerre. "Nous sommes confrontés à une crise énergétique qui peut avoir un impact absolument majeur sur nos vies quotidiennes, sur l'emploi, sur le fonctionnement de nos entreprises, sur l'outil industriel français", a souligné Bruno Le Maire. Le gouvernement prépare pour l'hiver prochain une série de mesures pour prioriser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbus : 122 postes seront transférés de Toulouse à Lisbonne d'ici 2025
La reconversion dans l'IT facilitée pour les jeunes diplômés
STMicroelectronics et GlobalFoundries vont construire une usine de plusieurs milliards d'euros à Grenoble
Le CAC 40 plombé par les craintes liées à l'approvisionnement en gaz de l'Europe
Konbini (encore) renfloué par la famille Perrodo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles