La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    51 997,58
    +110,25 (+0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3842
    +0,0058 (+0,42 %)
     

Le National 2 et la D2 féminine "ne pourront pas reprendre dans l'immédiat" selon le ministère des Sports

Hortense Leblanc
·1 min de lecture

Alors qu’ils avaient reçu le feu vert du gouvernement pour une reprise, les championnats de National 2 et de D2 féminine devront encore patienter. Joint par France TV Sport, le ministère des Sports affirme qu’ils "ne pourront pas reprendre dans l’immédiat". Une décision expliquée par l’aggravation du contexte sanitaire ces derniers jours : "Dans le contexte du moment où 20 départements sont sous une vigilance extrême et que le gouvernement fait tout pour repousser un confinement, il est malheureusement impossible d’envisager aujourd’hui une reprise des divisions amateures ou semi-professionnelles".

Invité de RMC mercredi 3 mars, le président de la FFF, Noël Le Graët, avait laissé présager cette décision : "Ça va être extrêmement difficile de reprendre les compétitions parce qu'il semblerait qu'une circulaire nous demande de ne pas jouer au football pendant un mois". A l’arrêt depuis cinq mois, le National 2 devait reprendre le 13 mars, et la D2 féminine à partir du 18 avril. La Coupe de France est quant à elle autorisée à se poursuivre "au titre de la continuité professionnelle puisque cette compétition hybride mixe des clubs amateurs avec des clubs professionnels".

Le ministère assure que Roxana Maracineanu "...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi