La bourse ferme dans 6 h 9 min
  • CAC 40

    6 652,61
    -49,37 (-0,74 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 168,84
    -26,08 (-0,62 %)
     
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1738
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 755,50
    +5,70 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    36 961,32
    -1 009,32 (-2,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 073,16
    -35,76 (-3,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,46
    +0,16 (+0,22 %)
     
  • DAX

    15 559,88
    -84,09 (-0,54 %)
     
  • FTSE 100

    7 065,82
    -12,53 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3708
    -0,0013 (-0,09 %)
     

Natation - JO (F) - Mélanie Hénique, qualifiée pour les demies du 50 m aux JO de Tokyo : « L'objectif est de passer en finale »

·2 min de lecture

Mélanie Hénique s'est qualifiée pour les demi-finales du 50 m en 24''65, vendredi aux Jeux Olympiques de Tokyo. Marie Wattel, 18e en 24''82, a nagé la dernière course de ses JO. Mélanie Hénique (13e en 24''69) : « Ça passe. C'était le premier objectif. Il manque des choses. J'ai attendu une semaine pour nager. C'est un 50 m, c'est ma seule épreuve des Jeux et on n'a pas le droit à l'erreur. Tout est en place. Il faudra se réinventer demain matin, je suis d'ailleurs contente que ce soit le matin parce que ça me va mieux. C'est une première demi-finale olympique ! Je sens que je pars vite, j'ai du mal à rester focus parce que je m'emballe et je fais un peu n'importe quoi sur la fin. Il faudra rester calme jusqu'au bout et je pense que ça peut donner quelque chose de bien demain (samedi, demi-finales à 4h30). L'objectif est de passer en finale et peu importe le temps. » Marie Wattel (18e en 24''82) : « Je suis un peu déçue. Je me rends compte qu'il n'y a que mon objectif sur 100 m papillon qui a été rempli. Je suis un peu déçue de mes épreuves en crawl alors que je les avais bien bossées pourtant. Je suppose que j'ai manqué de fraîcheur, comme les autres filles parce que ça ne nage pas vite pour entrer en demies. Il y en a d'autres qui savent très bien gérer les gros programmes, comme Emma McKeon (l'Australienne). Il va falloir apprendre et élever son niveau dans trois ans (à Paris). Je retiens du positif de ces Jeux et quelques frustrations. Ça va me motiver pour les trois prochaines années. Je fais mes deux meilleurs temps aux Jeux, j'ai appris à gérer la pression des Jeux, à nager à côté des meilleures. Sur mes objectifs personnels, j'en voulais plus. Mais c'est pas très très grave... »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles