La bourse ferme dans 6 h 44 min
  • CAC 40

    4 750,40
    -65,72 (-1,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 077,67
    -27,58 (-0,89 %)
     
  • Dow Jones

    27 685,38
    -650,19 (-2,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1815
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 901,50
    -4,20 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    11 092,18
    -9,12 (-0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,61
    -2,80 (-1,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    38,86
    +0,30 (+0,78 %)
     
  • DAX

    12 098,95
    -78,23 (-0,64 %)
     
  • FTSE 100

    5 781,48
    -10,53 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    11 358,94
    -189,34 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 400,97
    -64,42 (-1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 787,19
    -131,59 (-0,53 %)
     
  • GBP/USD

    1,3023
    +0,0002 (+0,01 %)
     

La NASA travaille à réduire la puanteur des toilettes utilisées dans ses vaisseaux spatiaux

·2 min de lecture
La NASA travaille à réduire la puanteur des toilettes utilisées dans ses vaisseaux spatiaux
La NASA travaille à réduire la puanteur des toilettes utilisées dans ses vaisseaux spatiaux

Étant donné qu'Orion n'a que la longueur d'un petit bateau à moteur et doit abriter quatre adultes expulsant des déchets pendant près d'un mois, le système doit être compact, efficace et pas trop malodorant. "Si vous voulez recréer l'odeur d'un vaisseau spatial utilisé, prenez quelques couches sales, des emballages de nourriture pour micro-ondes, un sac pour vomir usagé et quelques serviettes moites, mettez-les dans une poubelle métallique à l'ancienne et laissez-les cuire au soleil d'été pendant 10 jours", a écrit Jason Hutt sur Twitter en août. "Ensuite, ouvrez le bébé et respirez profondément."

Une version des nouvelles toilettes sera envoyée à la station spatiale internationale (ISS) la semaine prochaine, où les astronautes la testeront en installant le système à côté d'une des toilettes actuelles de l'ISS.

L'urine des astronautes pourrait flotter à jamais dans l'espace

La conception de l'UWMS n'est pas très différente de celle des autres toilettes spatiales. Comme il n'y a pas de gravité dans l'espace pour aider à évacuer les déchets vers le bas, le système a recours à des ventilateurs motorisés pour aspirer l'urine et les excréments des astronautes.

Les excréments resteraient stockés sur Orion jusqu'au retour du vaisseau sur Terre. Mais il n'y aura pas de place pour stocker l'urine, et le vaisseau spatial ne peut pas la recycler en eau comme le fait la Station spatiale — il n'y a pas assez d'espace pour ce genre de système de filtration.Il est donc prévu que les astronautes d'Orion évacuent leur urine dans l'espace, où elle pourrait flotter gelée à jamais (la température est de -270 degrés Celsius).

La NASA a déjà évacué l'urine des astronautes dans l'espace auparavant — les toilettes de la navette spatiale ont fait la même chose. Mais pendant ces vols, l'urine gelait sur la bouche d'aération. Cette fois-ci, les ingénieurs ont ajouté du chauffage dans le système pour empêcher le gel immédiat.

Comme Orion est petit et que les exigences de poids sont extrêmement strictes,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les usines Tesla de Berlin et de Shanghai vont chacune concevoir des 'voitures originales', selon Elon Musk
TikTok ne sera pour le moment pas interdit aux États-Unis grâce à la décision d'un juge
WhatsApp : 20 astuces pour exploiter pleinement ses fonctionnalités
PS5 vs Xbox Series en précommande : notre comparatif pour vous aider à choisir
Luna, Echo, Ring... Les 7 grandes annonces à retenir de l'événement Amazon