La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 536,11
    -313,96 (-1,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

La Nasa prépare un plan de sauvetage pour le nanosatellite Capstone

Capstone
Capstone

L’agence spatiale américaine travaille toujours à la récupération de Capstone, qui connaît des désagréments depuis plusieurs jours. Un plan pour le sauver est en préparation.

C’est peut-être le bout du tunnel pour Capstone. Dans un point d’étape partagé le 21 septembre 2022, l’agence spatiale américaine a progressé dans ses efforts visant à reprendre totalement la main sur Capstone. Ce serait une excellente nouvelle pour la Nasa : voilà plusieurs jours que la sonde connaît des difficultés, sans que l’équipe au sol ait réussi à trouver une solution.

Sur le papier, Capstone n’est qu’un nanosatellite. Son rôle est pourtant tout à fait important : il doit tester une orbite particulière autour de la Lune, sur laquelle sera positionnée la future station lunaire. En somme, il tient le rôle d’éclaireur, de première étape pour le programme Artémis, qui va faire revenir les astronautes sur la Lune durant la décennie 2020.

Un plan pour retrouver la maîtrise de Capstone

Dans son point d’étape du 12 septembre, la Nasa signalait que Capstone avait basculé dans un mode de sécurité. L’engin avait aussi eu un souci de consommation énergétique et un souci ponctuel de communication. Puis le 15 septembre, la Nasa indiquait que son principal sujet était de conserver un niveau de température correct pour le système de propulsion de Capstone.

Les dernières nouvelles de la Nasa sur ce sujet s’avèrent encourageantes.

[Lire la suite]