Marchés français ouverture 2 h 27 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 414,04
    -390,56 (-1,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,0457
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    22 002,58
    +5,69 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 183,12
    -368,20 (-1,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    431,09
    -8,57 (-1,95 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

La Nasa ne croit pas aux extraterrestres, mais elle va quand même regarder les ovnis de plus près

L’agence spatiale américaine lance une étude au sujet des phénomènes aériens non identifiés (ou ovnis). Mais l’objectif n’est pas de débusquer des extraterrestres : les motivations semblent plus terre à terre.

Aborder les phénomènes aériens non identifiés, mais de façon scientifique : la Nasa a annoncé ce nouveau projet d’organiser une « étude indépendante » sur le sujet des ovnis (acronyme d’ « objets volants non identifiés »), le 9 juin 2022. Les recherches doivent commencer « au début de l’automne », ajoute l’agence spatiale.

L’objectif de la Nasa est de recenser l’ensemble des données disponibles sur ce sujet, ainsi que de s’interroger sur la meilleure manière de collecter d’autres données à l’avenir. Les premières mentions d’ovnis paraissent remonter à 1947, avec le témoignage d’un Américain, Kenneth Arnold, convaincu d’avoir observé des soucoupes. Depuis, les signalements d’objets ou de phénomènes fugitifs qualifiés d’ovnis se sont multipliés.

Il faut néanmoins souligner que ce sont généralement des observations mal interprétées, d’objets ou de phénomènes connus (étoiles, météores, fusées…). D’ailleurs, la Nasa le souligne elle-même dans son communiqué, « il n’existe aucune preuve que les phénomènes aériens non identifiés sont d’origine extraterrestre. »

Surtout une question de sécurité aérienne

Néanmoins, l’agence estime que ces phénomènes doivent être mieux connus, car ils peuvent présenter « un intérêt tant pour la sécurité nationale que pour la sécurité aérienne ».

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles