La bourse ferme dans 8 h 6 min

Les Napoleons récompensent l'innovation médicale

"C'est un hasard heureux. Nos lauréats travaillent tous deux dans le domaine de la santé et de l'intelligence artificielle. C'est aussi le reflet de l'engagement de notre communauté en faveur de l'innovation à impact positif!" Mondher Abdennadher, cofondateur du réseau des Napoleons, est fier du palmarès à la fois cohérent et hétéroclite du prix de l'innovation remis lors d'un sommet hivernal à Val-d'Isère qui s'achève dimanche. Dans la liste des nommés figuraient le PDG de SpaceX et de Tesla, Elon Musk, le street artiste Banksy ou le "Monsieur ­Produit" de Microsoft, Panos Panay. Ce sont pourtant deux Français qui ont raflé la mise. Deux générations d'écart, des travaux différents, mais un point commun : l'innovation de rupture dans la santé connectée.

Clémence Franc révolutionne la radiothérapie

À 29 ans, Clémence Franc est une start-upeuse qui a réussi le tour de force d'allier ses deux passions, la médecine et la technologie. Sa rencontre avec le professeur David Azria, directeur scientifique de l'Institut du cancer, à Montpellier, sera déterminante. En 2015, elle fonde NovaGray dans le but de valoriser les travaux de recherche qu'il mène depuis dix ans sur la résistance à la radiothérapie. Elle travaille sur un test de tolérance prétraitement pour les patients susceptibles de développer des effets secondaires indésirables. C'est un simple prélèvement sanguin, irradié puis soumis à des analyses algorithmiques, qui permet d'identifier les sujets radiosensibles, et donc d'...


Lire la suite sur LeJDD