Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 511,90
    -135,20 (-0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,0700
    -0,0043 (-0,40 %)
     
  • Gold future

    2 340,90
    +22,90 (+0,99 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 122,07
    +132,88 (+0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 403,99
    -13,89 (-0,98 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,46
    -0,16 (-0,20 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 639,94
    -27,62 (-0,16 %)
     
  • S&P 500

    5 417,53
    -16,21 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2679
    -0,0081 (-0,64 %)
     

Nantes-OM: Marseille exprime sa "consternation" après l'agression d'une famille à la Beaujoire

Nantes-OM: Marseille exprime sa "consternation" après l'agression d'une famille à la Beaujoire

Deux jours après l’affiche de Ligue 1 entre Nantes et l’Olympique de Marseille (1-1) en ouverture de la 4e journée de Ligue 1, les deux clubs sortent du silence pour exprimer leur soutien à une famille victime d’une agression par des supporters nantais dans les tribunes du stade de la Beaujoire. Les parents accompagnés de leur garçon de 6 ans ont été violemment pris à parti par des fans pour la seule raison qu’ils supportaient l’équipe olympienne. Le père a été victime d’un premier infarctus dans l’enceinte des Canaris avant d’en subir un second dans l’ambulance qui l’emmenait à l’hôpital. Ses jours ne sont plus danger.

"Des agissements intolérables"

"L'OM a appris avec consternation l'agression vendredi soir au stade de la Beaujoire d'une famille de supporters bleu et blanc et condamne fermement ces agissements intolérables, indique le club marseillais dans un communiqué publié ce dimanche. Dans l'attente d'une réponse des autorités compétentes, le club a déjà eu l'occasion de témoigner son soutien et sa solidarité directement auprès de la famille."

PUBLICITÉ

Quelques heures plus tôt, Nantes avait aussi condamné avec "la plus grande fermeté", ces "violences inacceptables." "Les images de vidéosurveillance sont en cours d’analyse, une plainte sera déposée dès lundi", annonce le FCN. La commission de discipline de la LFP va se saisir du dossier.

Article original publié sur RMC Sport