La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 536,75
    +249,87 (+1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Nano One fait le point sur l’intégration de l’opération LFP à Candiac

Nano One Materials Corp.

VANCOUVER, BC / ACCESSWIRE / Le 19 janvier 2023 / (TSX:NANO)(OTC PINK:NNOMF)(Frankfort:LBMB)

Faits saillants

  • Début des essais du procédé One-Pot et progression du déclassement de l'équipement inutile.

  • Réorganisation fonctionnelle pour aligner les centres d'innovation et de commercialisation.

  • Fin de l'intégration de l'équipe et des installations de Candiac, les activités après-fusion sont désormais au premier plan.

  • L'accent est mis sur la satisfaction de la demande du marché et l'obtention du soutien gouvernemental.

Nano One® Materials Corp. (« Nano One » ou la « société »), une société de technologie propre axée sur la production de matériaux cathodiques utilisés dans les batteries lithium-ion, a le plaisir de présenter une mise à jour sur la réorganisation des équipes mixtes, et la conversion au procédé One-Pot de l'usine de phosphate de fer lithié (« LFP ») de Candiac, après l'acquisition de cette usine annoncée le 1er novembre 2022.

M. Denis Geoffroy, chef de la commercialisation, a déclaré que « L'équipe de Candiac possède une expérience considérable en production de LFP, car elle a mis au point deux différents procédés, a construit la première et la seule usine de LFP en Amérique du Nord et l'a exploitée pendant 10 ans.

Étant donné le coût modeste du procédé One-Pot et ses avantages du point de vue environnemental, l'équipe est heureuse à l'idée d'innover avec une nouvelle génération de LFP qui aura une incidence de premier plan sur la transition énergétique.

Nous avons réorganisé Nano One pour que tout le monde s'aligne sur nos objectifs stratégiques. Nous sommes satisfaits des progrès réalisés dans le cadre de l'intégration et nous exécutons efficacement nos plans de commercialisation du LFP afin de fournir une valeur ajoutée à long terme à nos actionnaires. »

Grâce à la grande expérience de l'équipe opérationnelle du Québec, des plans d'action sont mis en œuvre pour convertir l'usine de Candiac au procédé breveté One-Pot de Nano One et accélérer la commercialisation de la technologie LFP de Nano One. Les actifs et le savoir-faire de l'usine de Candiac permettront de concevoir des systèmes clés en main pour répondre à la demande anticipée du marché mondial des cathodes LFP. Cela soutiendra les efforts déployés par l'entremise de la loi américaine sur la réduction de l'inflation (IRA) et d'autres initiatives internationales en vue d'implanter des chaînes d'approvisionnement de batteries en Amérique du Nord.

Les essais LFP réalisés avec la technologie One-Pot débuteront en janvier 2023. Les préparatifs sont terminés à l'intérieur de l'usine, de même que les études sur les risques liés au procédé, qui ont notamment porté sur les essais d'exploitation des réacteurs existants à une échelle commerciale supérieure. Ces essais débuteront au premier trimestre 2023. Les résultats de ces travaux fourniront à Nano One des informations précieuses sur la prochaine étape des essais, la production pilote et l'ingénierie avancée. Des réacteurs One-Pot de grande taille ont été conçus et commandés. Pour ce qui est de la production de LFP à l'échelle pilote industrielle, l'installation, l'intégration et la mise en service sont prévues au troisième trimestre 2023. Cela s'appuie sur les travaux de développement existants et soutient les travaux d'évaluation et de validation avec de possibles clients. Étant donné que certains équipements de l'usine de Candiac ne serviront pas une fois le procédé One-Pot en place, ils sont en train d'être mis hors service et retirés, tandis que l'acquisition de nouveaux équipements est en cours. Nano One a demandé à une tierce partie d'évaluer les actifs qui seront utilisés pour le pilote industriel et prévoit de vendre les équipements inutiles.

Toutes les matières premières commandées pour les premiers essais ont maintenant été reçues sur le site et de petites quantités seront utilisées à des fins de formation avant de passer à des volumes plus importants.

L'usine de Candiac est actuellement la seule installation de production de LFP en Amérique du Nord. Elle comprend une usine de production de 80 000 pieds carrés et l'équipe opérationnelle la plus expérimentée au monde à l'extérieur de la Chine. L'usine et l'équipe sont situées à 20 km de Montréal, à Candiac, au Québec, et sont stratégiquement alignées sur l'initiative canadienne « des mines à la mobilité ».

Comme nous l'avons déjà annoncé, la Banque de développement du Canada (BDC) collabore avec Nano One pour intégrer les équipes de Candiac et de Burnaby, et les objectifs des trois premiers mois sont presque atteints, et ce, dans les délais et le budget prévus. Cet exercice a été éclairé, collaboratif et aligné sur les plans d'affaires. Il a favorisé une transition en douceur. Ainsi, Candiac aura pu intégrer le procédé One-Pot et Burnaby, un précieux savoir-faire en matière de mise à l'échelle et de production. L'équipe d'intégration est fière d'annoncer que tout le personnel a été conservé et que le savoir-faire des employés des deux installations est complémentaire, relutif et aligné sur les objectifs stratégiques de Nano One. Il représente à long terme une valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes.

« Je suis heureux d'annoncer que ces premiers mois d'intégration se sont déroulés aussi bien que nous l'avions prévu, grâce à une planification minutieuse, à la collaboration, à l'expérience et à la concentration, a déclaré le directeur des opérations, Alex Holmes. L'équipe qui vient d'être réunie bénéficie d'objectifs communs, d'une culture de l'apprentissage et s'appuie sur la richesse des expériences de chacun. »

Avec au moins huit1 équipementiers automobiles déclarant publiquement utiliser, ou être sur le point d'utiliser des LFP, le monde est déjà témoin de la montée en puissance des cathodes LFP dans les cellules, qui deviennent un segment majeur du marché des batteries lithium-ion. Au Canada, le plan « des mines à la mobilité » et l'IRA aux États-Unis sont deux exemples de soutien gouvernemental et d'impératifs politiques qui ont pour but de transférer la fabrication des véhicules électriques, du stockage de l'énergie, des composants de leurs batteries, des matériaux et des minéraux essentiels vers les marchés nationaux et les nations alliées partageant les mêmes idées. L'équipe et l'installation de Nano One à Candiac sont des éléments clés de cette transformation et sont positionnées pour changer la façon dont le monde fabrique les matériaux de batterie.

M. Holmes a ajouté ceci : « Nous tirons parti de notre savoir-faire et de notre technologie avancée pour relever les défis inhérents à la mise à l'échelle d'un monde de térawattheures. Jusqu'à présent, les batteries LFP étaient connues pour leur faible coût, leur sécurité et leur longévité, mais grâce aux innovations de Nano One, nous pensons pouvoir transformer la chaîne d'approvisionnement nationale LFP en réduisant davantage le coût, le risque de la chaîne d'approvisionnement, l'intensité énergétique et l'empreinte environnementale pour obtenir la chaîne d'approvisionnement la plus propre, la plus verte et la plus sûre de la planète. »

À propos de Nano One®

Nano One Materials Corp (Nano One) est une entreprise de technologie propre possédant un procédé industriel breveté, évolutif et à faible intensité de carbone qui permet de produire à coût modeste des matériaux cathodiques pour les batteries au lithium-ion de haute performance. Elle emploie environ 120 personnes dans ses centres d'innovation et de commercialisation en Colombie-Britannique et au Québec, qui comptent la seule usine et équipe de production de LFP en Amérique du Nord. L'entreprise a conclu des collaborations et des partenariats stratégiques avec, notamment, Rio Tinto, BASF, Umicore, CBMM et divers équipementiers automobiles.

Dans le contexte d'une course mondiale vers un avenir carboneutre, la technologie de Nano One s'applique aux véhicules électriques, au stockage d'énergie, à l'équipement électronique grand public et aux batteries de nouvelle génération. Son procédé de synthèse monotope (One-Pot), ses matériaux monocristallins enduits et ses technologies M2CAM® (matériau actif métal-cathode) répondent aux besoins fondamentaux en matière de performance, ainsi qu'aux contraintes de la chaîne d'approvisionnement. Ils réduisent également les coûts des équipements et des matières premières, les dépenses d'exploitation et l'intensité carbonique, en plus d'éliminer un flux important de déchets, ce qui réduit considérablement l'empreinte environnementale.

L'entreprise vise à mettre à l'essai sa technologie et à démontrer qu'il s'agit d'une solution de production clé en main de matériaux actifs de cathode (CAM) offrant des possibilités de concession de licence, de coentreprise et de production indépendante. Cela permet de tirer parti du talent canadien, des minéraux essentiels, de l'énergie renouvelable et d'un écosystème prospère avec un accès aux grands marchés émergents en Amérique du Nord, en Europe et dans la région indopacifique. Nano One a reçu des fonds du gouvernement du Canada et du gouvernement de la Colombie-Britannique.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web de Nano One, à : www.nanoone.ca

Contact de la société

Paul Guedes
info@nanoone.ca
(604) 420-2041

Certaines informations contenues dans le présent document peuvent constituer une « information prospective » et une « déclaration prospective » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières. Toutes les déclarations, autres que les déclarations de faits historiques, sont des déclarations prospectives. Les informations prospectives contenues dans ce communiqué de presse comprennent, sans s'y limiter, des déclarations concernant : la poursuite du succès de l'intégration de Candiac; les délais et les attentes pour la transition de l'usine de Candiac, y compris les essais du processus One-Pot; le développement de la technologie, des chaînes d'approvisionnement et des plans pour la construction, la mise à l'échelle et l'exploitation des installations de production de cathodes ; la réussite des collaborations actuelles et futures avec les équipementiers, les mineurs ou autres; l'exécution des plans de la société qui dépendent du soutien et des subventions, et la commercialisation de la technologie et des brevets de la société. En général, on reconnaît les informations prospectives à des termes comme « croire », « s'attendre à », « anticiper », « planifier », « avoir l'intention de », « continuer », « estimer », « pouvoir », « vouloir », « devoir », « en cours », « cible », « but », « encouragé », « projeté », « potentiel » ou des variantes de ces mots, phrases ou des déclarations selon lesquelles certains événements, actions ou résultats « se produiront ». Les déclarations prospectives sont fondées sur les opinions et les estimations actuelles de la direction à la date à laquelle ces déclarations sont faites et ne constituent pas, et ne peuvent pas être, une garantie de résultats ou d'événements futurs. Les déclarations prospectives sont soumises à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d'autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats réels, le niveau d'activité, les performances ou les réalisations de la société soient sensiblement différents de ceux exprimés ou sous-entendus par ces déclarations prospectives ou ces informations prospectives, y compris mais sans s'y limiter : les changements économiques et réglementaires généraux et mondiaux; les prochaines étapes et l'exécution en temps voulu des plans d'affaires de la société; le développement de la technologie, des chaînes d'approvisionnement et des plans de construction et d'exploitation des installations de production de cathodes; la réussite des collaborations actuelles ou futures qui peuvent se produire avec les équipementiers, les mineurs ou autres; l'exécution des plans de la société qui dépendent du soutien et des subventions; la capacité de la société à atteindre ses objectifs déclarés; la commercialisation de la technologie et des brevets de la société par le biais d'une licence, d'une coentreprise et d'une production indépendante; la demande mondiale anticipée et la croissance prévue pour les batteries LFP et d'autres facteurs de risque identifiés dans le rapport de gestion de Nano One et dans son formulaire d'information annuel daté du 28 mars 2022, tous deux pour l'exercice clos le 31 décembre 2021, et dans les récents dépôts de titres pour les sociétés qui sont disponibles à : www. sedar.com. Bien que la direction de Nano One ait tenté de cerner les facteurs importants susceptibles de créer un écart entre les résultats réels et ceux contenus dans les déclarations ou informations prospectives, il peut y avoir d'autres facteurs qui font en sorte que les résultats ne sont pas ceux qui ont été anticipés, estimés ou prévus. Rien ne garantit que ces déclarations se révéleront exactes, car les résultats réels et les événements futurs pourraient être très différents de ceux qui sont anticipés dans ces déclarations. En conséquence, les lecteurs ne doivent pas accorder une confiance excessive aux déclarations et informations prospectives. Nano One décline toute intention ou obligation de mettre à jour l'une ou l'autre des déclarations ou informations prospectives qui sont intégrées aux présentes par renvoi, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent. Les investisseurs ne doivent pas accorder une confiance excessive aux déclarations prospectives.

1 Selon les données compilées par la société.

LA SOURCE:



View source version on accesswire.com:
https://www.accesswire.com/735848/Nano-One-fait-le-point-sur-lintgration-de-lopration-LFP-Candiac