Publicité
La bourse ferme dans 5 h 22 min
  • CAC 40

    7 630,32
    -41,02 (-0,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 911,02
    -36,71 (-0,74 %)
     
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0699
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    2 377,60
    +8,60 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 900,31
    -1 490,07 (-2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,19
    -13,14 (-0,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,32
    +0,03 (+0,04 %)
     
  • DAX

    18 168,27
    -85,91 (-0,47 %)
     
  • FTSE 100

    8 192,28
    -80,18 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2649
    -0,0011 (-0,08 %)
     

La « Nakba », un triste anniversaire fêté par les Palestiniens

Un rassemblement à Ramallah célébrant le 75e anniversaire de la création d'Israël, tristemment nommée « Nakba » par les Palestiniens.  - Credit:ISSAM RIMAWI / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Un rassemblement à Ramallah célébrant le 75e anniversaire de la création d'Israël, tristemment nommée « Nakba » par les Palestiniens. - Credit:ISSAM RIMAWI / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Il y a 75 ans, la création de l'État d'Israël, en 1948, contraignait 760 000 Palestiniens à l'exode, alors que débutait la première guerre israélo-arabe. Lundi 15 mai, les Palestiniens ont célébré ce 75e anniversaire de ce qu'ils nomment la « Nakba », ou « Catastrophe », dans un contexte de tensions fortes avec Israël. À Ramallah, siège de l'Autorité palestinienne, plusieurs milliers de manifestants venus de toute la Cisjordanie occupée se sont rassemblés en arborant des drapeaux palestiniens ou des banderoles noires portant l'inscription « retour » en arabe et en anglais, et l'image d'une vieille clé.

Israël a été créé le 14 mai 1948 en application d'une résolution de l'ONU prévoyant le partage de la Palestine, alors sous mandat britannique. Le lendemain, les armées de cinq États arabes envahissaient le jeune État dans le but de le faire disparaître. Israël est sorti vainqueur de cette guerre au cours de laquelle, selon l'ONU, quelque 760 000 Palestiniens ont été contraints de quitter leur foyer. Ceux qui sont encore en vie et leurs descendants réclament depuis lors un « droit au retour » qu'Israël refuse catégoriquement, faisant valoir qu'autoriser même une fraction d'entre eux à revenir équivaudrait à signer sa fin en tant qu'État juif.

L'ONU recense aujourd'hui 5,9 millions de réfugiés palestiniens répartis entre les Territoires palestiniens (la Cisjordanie, occupée par Israël depuis 1967, et la bande de Gaza), la Jordanie, le Liban et la Syrie. Israël a [...] Lire la suite