La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 226,40
    +503,12 (+1,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Nabilla condamnée : ces vidéos qui lui coûtent très cher

·1 min de lecture

Le métier d’influenceur consiste à promouvoir des produits sur ses réseaux sociaux contre une rémunération. Nabilla Benattia fait partie de ce cercle et ce, grâce à une communauté de plusieurs millions d’abonnés, rassemblés sur les différentes plateformes. Mais l’ancienne candidate de télé-réalité a commis une erreur qui lui coûtera la bagatelle de 20 000 euros sous forme d'une amende transactionnelle. Le ministère de l’Économie et des Finances a annoncé son verdict via un communiqué officiel, ce mercredi 28 juillet, au terme d’une enquête de la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes). Les faits remontent au mois de janvier 2018, sur le compte Snapchat de la jeune femme de 29 ans.

Alors que la belle brune vient tout juste de se marier avec Thomas Vergara au château de Chantilly, elle se retrouve à nouveau au cœur des polémiques. Cette fois-ci, la violence n'en est pas l'objet mais c'est plutôt une affaire d’arnaque pour "pratiques commerciales trompeuses relatives à la promotion sur le réseau social Snapchat d’un site de formation au trading en ligne" qui perturbe la belle brune selon les informations du communiqué. En janvier 2018, Nabilla Benattia avait fait la promotion d’un site spécialisé dans la vente et l’achat de bitcoin. Jusque-là rien d’anormal. Sauf que l’influencueuse n’avait pas mentionné qu’elle était rémunérée pour cette publicité. Une erreur qui lui vaudra une amende de 20 000 euros.

Selon le ministère de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Je n'oublierai jamais" : Emmanuel Macron ouvre son coeur dans un message très personnel
Mariage de Charles et Diana : 40 ans après, une vente aux enchères qui fait parler...
Marlène Schiappa "sidérée" : ce coup de fil d’Emmanuel Macron qui a tout changé
Elizabeth II "touchée" et "émue" : ce geste qui la bouleverse
Elizabeth II qui parle français : cette archive qui amuse les internautes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles