La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 258,39
    +551,89 (+1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Nabilla condamnée pour une story litigieuse : ce gros chèque qu'elle va devoir faire

·1 min de lecture

Un nouveau coup dur. Nabilla Benattia est une candidate de télé-réalité très suivie sur les réseaux sociaux. Elle partage son quotidien avec son mari Thomas Vergara et son fils Milann mais fait également la promotion de divers produits, comme tous les influenceurs. Toutefois, selon les informations publiées par La Dépêche ce mercredi 28 juillet, elle a récemment écopé d'une lourde amende pour "pratiques commerciales trompeuses". Le média explique que les faits remontent à janvier 2018 sur son compte Snapchat. Dans sa story, la jeune femme a fait la promotion de "services de formation au trading proposés par un site internet spécialisé dans la vente et l'achat de bitcoin". Une pratique courante pour les candidats de télé-réalité sauf qu'elle a oublié de préciser quelque chose... sa rémunération. Sans dévoiler le montant de celle-ci, Nabilla Benattia aurait dû indiquer, par la présence d'un logo, d'une mention orale ou simplement à l'écrit, qu'elle recevait de l'argent pour parler de ce produit. Ainsi, elle a donc accepté de payer une amende de 20 000 euros.

La condamnation de Nabilla Benattia résulte d'une "enquête du Service national des enquêtes de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF)", précise La Dépêche. Le média rapporte ensuite leurs propos : "L'influenceuse, suivie par plusieurs millions de personnes sur les réseaux sociaux, a omis de mentionner qu'elle était rémunérée (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Kim Kardashian : ces photos impressionnantes d'elle en bikini datant de 2001
Dusty Hill, bassiste de ZZ Top, est mort à 72 ans
Bob Odenkirk (Better Call Saul) s'effondre sur le tournage : l'acteur transporté d'urgence à l'hôpital
Viola Davis transformée : cette énorme prise de poids qu'elle a accepté pour un grand rôle
Lady Gaga : sa sosie dispute les Jeux Olympiques dans une discipline inattendue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles