Marchés français ouverture 5 h 39 min
  • Dow Jones

    34 299,99
    -569,38 (-1,63 %)
     
  • Nasdaq

    14 546,68
    -423,29 (-2,83 %)
     
  • Nikkei 225

    29 547,11
    -636,85 (-2,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1686
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 500,39
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    35 728,26
    -737,82 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 029,96
    -27,19 (-2,57 %)
     
  • S&P 500

    4 352,63
    -90,48 (-2,04 %)
     

Nabilla écope d’une amende pour "pratiques commerciales trompeuses" et interpelle Bruno Le Maire

·1 min de lecture

Des règles encore floues. Comme l'a révélé l'AFP mercredi 28 juillet 2021, la star des réseaux sociaux Nabilla Benattia a écopé d'une amende de 20.000 euros pour "pratiques commerciales trompeuses" suite à une publication postée sur son compte Instagram en 2018. La maman du petit Milann, qui vient tout juste de se marier à l'abri des regards, s'est donc emparée de son compte Twitter pour expliquer la raison de sa condamnation. Au passage, Nabilla Benattia, qui n'a visiblement pas perdu sa bonne humeur, a fait passer un message au ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, pour apaiser les tensions. Un message pacifique auquel le ministre a répondu avec bienveillance.

Le 28 juillet 2021, Nabilla Benattia a en effet été épinglée pour avoir fait la promotion de services boursiers sur Snapchat il y a trois ans de cela, sans mentionner qu'elle était rémunérée. C'est en tout cas ce qu'a expliqué la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, dans un communiqué. Sur Twitter, l'ex-candidate des Anges de la télé réalité a fait son mea culpa : "Je ne suis pas au-dessus des lois et j’assume les conséquences de mes actes", peut-on lire.

Un sujet dont s'est également emparé Bruno Le Maire : "Les influenceurs doivent informer leur communauté quand ils sont rémunérés pour faire la promotion de produits. Luttons ensemble contre les publicités déguisées. Signalez ces comportements trompeurs", a écrit le ministre de l'Économie sur Twitter. Ce à quoi la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles