La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 224,87
    -2 183,99 (-5,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Nabilla Benattia paie 20.000 euros d'amende pour "pratiques commerciales trompeuses" sur Snapchat

·2 min de lecture
Nabilla au Festival de Cannes 2014. - Bertrand Langlois - AFP
Nabilla au Festival de Cannes 2014. - Bertrand Langlois - AFP

Nabilla Benattia, star de télé-réalité devenue influenceuse, a accepté de payer une amende de 20.000 euros pour pratiques commerciales trompeuses sur les réseaux sociaux. Selon un communiqué du ministère de l'Economie, la publication concernée est une publicité réalisée le 18 janvier 2018 dans sa story Snapchat. La jeune femme y "faisait la promotion de services de formation au trading proposés par un site internet spécialisé dans la vente et l’achat de bitcoin", mais n'avait pas précisé qu'elle était rémunérée pour cette publicité.

Cette condamnation résulte d'une enquête du Service national des enquêtes de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui précise:

"L’influenceuse, suivie par plusieurs millions de personnes sur les réseaux sociaux, a omis de mentionner qu’elle était rémunérée par les sociétés exploitant ce site pour en faire la promotion. Or, le défaut d’indication du caractère publicitaire de sa publication (par un logo ou une mention orale ou écrite par exemple) constitue une pratique commerciale trompeuse à l’encontre de ses abonnés qui peuvent croire à tort que la promotion de l’influenceuse résulte d’une expérience personnelle positive désintéressée."

Montant "proposé et accepté" par Nabilla Benattia

En outre, Nabilla a "allégué de la gratuité du service proposé par le site de trading, de la récupération systématique des sommes investies et de rendements pouvant aller jusqu’à 80% grâce à leurs conseils." Des affirmations qui "sont de nature à induire le consommateur en erreur sur les caractéristiques du service et les résultats attendus de son utilisation." Le montant de cette amendea été "proposé et accepté" par Nabilla.

Il s'agit d'un nouveau démêlé judiciaire pour la star de 29 ans, épouse de Thomas Vergara et maman d'un petit Milann, un an et demi. Elle a été condamnée à six mois de prison ferme en 2016 pour "violences volontaires aggravées" contre son compagnon. Celui-ci avait été gravement blessé d'un coup de couteau au thorax au cours d'une de leurs disputes.

Le couple a fait les gros titres il y a quelques semaines lorsque leur mariage très privé au château de Chantilly, filmé par Amazon pour un programme, est devenu le théâtre d'un cambriolage. Le montant des biens dérobés dans lmeur chambre d'hôtel s'élève à 150.000 euros.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles