La bourse ferme dans 2 h 13 min
  • CAC 40

    6 644,88
    +22,29 (+0,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 179,69
    +9,82 (+0,24 %)
     
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1767
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    1 755,50
    -1,20 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    40 312,76
    -773,05 (-1,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 203,74
    -29,55 (-2,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,15
    -0,46 (-0,63 %)
     
  • DAX

    15 654,88
    +3,13 (+0,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,23
    +15,75 (+0,22 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3791
    -0,0006 (-0,04 %)
     

Nabilla condamnée à payer 20 000 euros d'amende pour pratiques commerciales trompeuses après un post sur Snapchat, elle réagit

·1 min de lecture

L'affaire remonte à plus de trois ans. En janvier 2018, l'influenceuse Nabilla Benattia publiait sur Snapchat une "story", faisant la promotion d'un service boursier en ligne. Contrairement à ses photos en famille ou en maillot de bain, la publication avait attiré l'attention de la Direction générale de la concurrence, de la consommation, et de la répression des fraudes (DGCCRF). Et pour cause : celle qui s'est récemment mariée en grande pompe avec Thomas Vergara au domaine de Chantilly, et qui a subi un cambriolage en pleine fête, avait alors omis de préciser qu'elle avait été rémunérée pour cette publication, qu'il s'agissait d'une opération commerciale, et pas d'un simple conseil personnel donné à ses abonnés.

Dans un communiqué publié ce mercredi 28 juillet, la DGCCRF, qui précise que Nabilla Benattia totalise plusieurs millions d'abonnés sur les réseaux sociaux, rappelle donc le "défaut d'indication du caractère publicitaire" de sa publication, ce qui constitue une "pratique commerciale trompeuse". Autre problème relevé par l'organisme : "Nabilla Benattia a allégué de la gratuité du service proposé par le site de trading, de la récupération systématique des sommes investies et de rendements pouvant aller jusqu'à 80% grâce à leurs conseils". Si le communiqué de la DGCCRF fait tout pour éviter d'employer le mot d'arnaque, il indique que là aussi, les propos de l'influenceuse sont de nature à "induire le consommateur en erreur", et relèvent aussi "de la qualification de pratiques (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Sa méfiance est tombée" : comment l'épouse de Zinédine Zidane a permis à Henry-Jean Servat d'interviewer la star
"Tu nous manques plus que tout" : le bel hommage de Laeticia Hallyday à Johnny sur Instagram pour l'anniversaire de Joy (PHOTO)
"Il ne doit pas voir ça" : Rachida Dati raconte comment elle a empêché son père de tomber sur un magazine qui la disait en couple
Avant Ramzy, Eric Judor révèle avec qui il formait un duo humoristique
"C'est pas grand chose mais c'est très douloureux" : blessée, Clémence Castel (Koh-Lanta) demande des conseils à ses fans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles