Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 764,87
    +269,34 (+0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,03
    -18,07 (-1,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

"Il n’y a plus cette liberté": Danièle Thompson révèle que "Rabbi Jacob" n'aura pas de suite

© 1973 Films Pomereu (Paris) – Horse Films (Rome). Tous droits réservés

Prévue depuis 2016, la suite du film Les Aventures de Rabbi Jacob ne verra finalement jamais le jour. Comme l'a confié sa scénariste, Danièle Thompson, sur le plateau de l'émission 20h30 le dimanche, sur France 2, le film culte réalisé par son père, Gérard Oury, et qui s’apprête à fêter ses 50 ans, n'aura pas droit à un second volet en raison de la "censure qui existe aujourd'hui".

"Certaines répliques ne sont plus diffusables aujourd’hui. On a commencé à travailler sur une suite éventuelle qui revenait sur les générations des enfants. Mais l’actualité est tellement dure. Il n’y a plus cette liberté, c’est dommage", a-t-elle affirmé dans l'émission présentée par Laurent Delahousse.

"L’humour doit exploser tout le temps et partout. Il faut faire très attention à ne pas heurter les sensibilités. C’est une sorte de censure qui existe aujourd’hui", ajoute la réalisatrice.

"Rabbi Jacqueline"

Sorti en 1973, Les aventures de Rabbi Jacob réunit à l'écran Claude Giraud, Suzy Delair, Marcel Dalio, Henri Guybet, Claude Piéplu et Louis de Funès, qui incarne Victor Pivert, industriel français ouvertement raciste et antisémite. Le film, multi-diffusé à la télévision, avait réuni à l'époque 7,3 millions de spectateurs dans les salles obscures.

PUBLICITÉ

Annoncée en 2016 la suite du film culte devait à l'origine s'appeler Rabbi Jacqueline et être écrite par les scénaristes Danièle Thompson et Jul, et sortir en salles en 2018.

Comme le précisait le scénario à l'époque, le film comptait se dérouler 40 ans après la sortie du premier volet et montrer ce que sont devenus les enfants et les petits-enfants de Victor Pivert, de Slimane et de Salomon.

Article original publié sur BFMTV.com