La bourse ferme dans 54 min
  • CAC 40

    6 118,41
    +71,10 (+1,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 564,48
    +25,60 (+0,72 %)
     
  • Dow Jones

    31 541,36
    +103,10 (+0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,0516
    -0,0070 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 825,80
    +1,00 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    19 803,69
    -21,03 (-0,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    454,84
    +4,78 (+1,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,21
    +0,64 (+0,58 %)
     
  • DAX

    13 287,74
    +101,67 (+0,77 %)
     
  • FTSE 100

    7 351,02
    +92,70 (+1,28 %)
     
  • Nasdaq

    11 471,41
    -53,14 (-0,46 %)
     
  • S&P 500

    3 903,58
    +3,47 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2206
    -0,0065 (-0,53 %)
     

« Ce n’est pas tous les jours qu’on trouve une nouvelle particule en restant assis à table »

Une sorte de cousin du boson de Higgs a été observé pour la première fois, mais ce n’était pas dans les gigantesques installations habituelles. Les auteurs ont « simplement » utilisé un matériau quantique et deux lasers.

Pour découvrir de nouvelles particules, on mobilise de gigantesques machines comme le Grand collisionneur de hadrons (LHC) et d’autres accélérateurs de particules qui s’étendent sur plusieurs kilomètres et produisent des collisions produisant une énergie folle, jusqu’à 7 TeV (des dizaines de milliers de joules). C’est justement au LHC que le boson de Higgs a été détecté en 2013, alors qu’il avait été prédit en 1973. La découverte fut révolutionnaire, cette particule élémentaire étant une composante essentielle dans la masse de tout ce qui nous entoure — d’où son surnom de « particule de Dieu ».

Mais parfois, l’ampleur de l’expérience peut tenir sur une simple table à manger, comme l’observation relayée dans Nature début juin 2022. « Ce n’est pas tous les jours qu’on trouve une nouvelle particule en restant assis à table », s’en est amusé Kenneth Burch, l’un des auteurs, dans un commentaire de l’étude. La découverte est celle du « mode axial de Higgs ». Elle a eu lieu, chose extrêmement rare, à température ambiante, au sein d’un morceau de RTe3 — ou tritelluride, un matériau quantique sous forme de cristal.

axial_higgs_mode_nature_zoom
axial_higgs_mode_nature_zoom

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles