La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 150,18
    -664,05 (-3,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

"Il n’y a pas de grande démission"

Anne-Marie Rocco

Pour Louise Beveridge, cofondatrice de Juste, société de conseil en recrutement d’experts indépendants, la crise du Covid a transformé durablement le rapport au travail. Face à cette situation, les entreprises doivent faire évoluer leur façon d’accéder aux talents. Entretien.

Dix ans de carrière au Royaume-Uni, 20 ans en France, plusieurs années en agence et dans des grands groupes comme Société générale, BNP Paribas ou Kering, où elle a passé dix-sept ans avant de sauter le pas pour créer son entreprise. "Je voulais créer de la valeur différemment avec mes compétences", raconte Louise Beveridge, experte en communication et responsabilité sociale des entreprises reconnue dans son milieu professionnel. Son idée : développer un vivier d’experts indépendants en communication et marketing, intervenant dans le cadre de missions de management de transition. Une case manquante sur le marché, entre le recrutement classique et le recours à des agences conseil.

"J’ai toqué à la porte d’un cabinet de management de transition mais pour eux, il s’agissait de métiers mineurs, se souvient cette fervente défenseure de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Alors j’ai mis 12.000 euros de mes économies pour créer le cadre juridique, créer un site et déposer la marque, Juste-Maison de talents." Mais auparavant, Louise Beveridge a cherché le bon partenaire pour se lancer dans l’aventure avec elle. Benoît Cornu, ancien responsable marketing dans les groupes Casino, PMU et Elior, a topé. Point commun des deux associés : l’un et l’autre ont été élus Personnalité communicante de l’année par l’association Communication et entreprise, elle en 2014, lui en 2016.

Challenges. Vous avez démarré votre société, Juste, en pleine crise sanitaire. Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Louise Beveridge. Nous avons lancé notre activité le 2 avril 2020 et le confinement s’est révélé un parfait incubateur, car pendant cette période, nous pouvions rencontrer qui nous voulions - à distance, bien sûr. Trois ans après, nous sommes devenus une référence avec un accès à 300 experts indépendants et une quarantaine de clients. Notre modèle économique est viable, nous avons recruté un premier salarié et nous discutons avec des investisseurs pour financer notre croissance [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi