Marchés français ouverture 7 h 19 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 393,04
    -411,56 (-1,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0479
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    18 210,19
    -1 131,59 (-5,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,82
    -26,65 (-6,18 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

« Ce n’était clairement pas la joie » : les développeurs ne pleurent pas la fin d’Internet Explorer

Microsoft l’avait annoncé, il est désormais temps de dire adieu à Internet Explorer. Vingt-sept ans après sa première mise en ligne, le navigateur tire définitivement sa révérence. Vatil manquer aux développeurs ?

La fin d’Internet Explorer n’est pas une surprise. Le navigateur, créé par Microsoft en 1995, cessera de fonctionner ce 15 juin 2022 après de nombreuses années de loyaux (mais relativement médiocres) services. La firme américaine Redmond l’avait déjà indiqué il y a plus d’un an. Internet Explorer n’était plus mis à jour depuis quelques années et Microsoft conseillait à ses utilisateurs de privilégier son nouveau navigateur lancé en 2015, à savoir Edge. Les derniers utilisateurs d’Internet Explorer vont à présent y être automatiquement redirigés. Qu’en pensent les développeurs ? Sont-ils affectés par la fin d’Internet Explorer ?

« Internet Explorer ne représentait pas une grande part au marché. Seules les grosses boites ou d’anciens services conçus pour ce navigateur (avec des proxys) auraient, peut-être, pu être impactées. Mais, cela ne sera pas le cas, car ça fait un moment qu’ils ont été prévenus », nous explique Mathieu Menut, le CTO chez Humanoid, l’éditeur de Numerama.

Des adieux, mais sans conséquences pour les développeurs

Si l’on regarde les chiffres partagés par le site Statcounter, en mai 2022 seules 0,64 % des entrées sur le web se faisaient à partir d’Internet Explorer contre 64,95 % pour Chrome,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles