La bourse ferme dans 3 h 15 min
  • CAC 40

    6 612,23
    -10,36 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 157,26
    -12,61 (-0,30 %)
     
  • Dow Jones

    34 751,32
    -63,07 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1783
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    1 759,60
    +2,90 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    40 197,75
    -740,27 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 198,58
    -34,71 (-2,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,21
    -0,40 (-0,55 %)
     
  • DAX

    15 570,58
    -81,17 (-0,52 %)
     
  • FTSE 100

    7 022,05
    -5,43 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,92
    +20,39 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 473,75
    -6,95 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3800
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Les mystérieux anneaux de corail de Méditerranée : le nouveau défi de l'équipe de Laurent Ballesta

·1 min de lecture

L'exploration sous-marine est l'un des défis fixés par l'équipe de Laurent Ballesta. À travers les expéditions Gombessa (baptisées du nom du cœlacanthe aux Comores), cette équipe d'aquanautes et biologistes a fourni à la communauté scientifique et au grand public des données quantitatives et des images inédites sur le fonctionnement de certains écosystèmes marins.

L'expédition Gombessa 1 a permis pour la première fois de filmer le cœlacanthe dans son milieu naturel, à 120 mètres de profondeur en Afrique du Sud. Gombessa 2 et 4 ont eu lieu dans la passe de Fakarava (Polynésie française) et des images et des données inédites ont pu être récoltées sur le comportement reproducteur des mérous camouflage du Pacifique ainsi que sur le comportement de chasse des requins gris de récif.

Un requin gris de récif a capturé un mérou lors d'un épisode de chasse nocturne à Fakarava. © Blancpain
Un requin gris de récif a capturé un mérou lors d'un épisode de chasse nocturne à Fakarava. © Blancpain

Repousser les limites

Au cours de Gombessa 3, les plongeurs ont visité des écosystèmes profonds en Terre Adélie (Antarctique) et ont fourni les images d'espèces encore jamais filmées dans leur habitat naturel. Gombessa 5 avait enfin pour objectif d'explorer les récifs coralligènes et la diversité qu'ils abritent entre Marseille et Monaco.

Une parade nuptiale de murènes a été photographiée lors de Gombessa 5. © Laurent Ballesta
Une parade nuptiale de murènes a été photographiée lors de Gombessa 5. © Laurent Ballesta

Les expéditions Gombessa n'ont pas pour seul objectif d'enrichir les connaissances concernant le milieu marin, elles sont également élaborées afin de repousser les limites des techniques de plongée. Des temps et profondeurs records en plongée ont ainsi été réalisés en Antarctique (jusqu'à 5 heures à -1,8 °C), à Fakarava (24 heures à -20 mètres) et en Afrique du Sud (plongées à -120 mètres). Lors de Gombessa 5, quatre aquanautes ont passé 28 jours dans un module pressurisé de 5 mètres carrés (nommé station Bathyale) à 100 mètres de profondeur pour effectuer des sorties quotidiennes entre -60 et -144 mètres.

Schéma de l'organisation de la Station Bathyale qui a abrité les...
Schéma de l'organisation de la Station Bathyale qui a abrité les...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles