Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 562,47
    -204,98 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 481,26
    +13,16 (+0,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

« La mystérieuse femme au tatouage scorpion » identifiée plus de 30 ans après son meurtre

© DR

Depuis trois décennies, elle était connue comme « la femme au tatouage de scorpion ». Seul élément reconnaissable sur le cadavre de cette Américaine retrouvée morte à Staten Island en 1991. Cette année-là, le corps de la mystérieuse femme avait été découvert couvert de blessures et de bleus, laissant penser qu’elle avait été brutalement battue. Ses mains étaient menottées. La dépouille avait également été brûlée, rendant son identification particulièrement délicate, rappelle le « New York Post ».

Plus de 30 ans après la macabre affaire qui a alimenté toutes les théories des enquêteurs, les autorités ont finalement annoncé avoir pu mettre un nom sur la victime. Il s’agit de Christine Belusko, âgée de 30 ans, à l’époque mère d’une petite fille de 2 ans nommée Christa Nicole. ABC7, qui cite la police, indique que les agents sont toujours à la recherche de cette dernière, qui reste pour l’instant introuvable.

Identifiée grâce à la généalogie

Une fois encore, ce sont les progrès des analyses ADN et des techniques de généalogie médico-légale qui ont permis aux enquêteurs de redonner son identité à Christine Belusko, a fait savoir le procureur du district de Staten Island, Michael McMahon. Il a ajouté que son bureau, mais également le FBI et le NYPD avaient collaboré aux recherches. « Nous avons déjà informé sa famille de sa mort, et nous continuons à faire tous les efforts pour localiser Christa Nicole afin que nous puissions lui faire savoir qui était sa mère et ce qui a été...


Lire la suite sur ParisMatch