Marchés français ouverture 1 h 40 min
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 688,14
    +149,44 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,1966
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 834,93
    +337,68 (+1,18 %)
     
  • BTC-EUR

    53 874,89
    +3 000,97 (+5,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 390,73
    +96,74 (+7,48 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Le mystère de la disparition des 18 millions d'euros de la fonderie d’aluminium

·1 min de lecture

Le dispositif de chômage partiel, mis en place dans l’Hexagone pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie de Covid-19, a été la cible de nombreux fraudeurs. Ainsi, profitant du manque initial de contrôles, une femme n’a pas hésité à se faire refaire les seins et à acheter une voiture. Mais, le système du Prêt garanti par l’État (PGE) pourrait bien lui aussi comporter des failles. Comme le rapporte France Bleu, la somme de 18 millions d’euros, dont devait bénéficier une usine située dans la Vienne, semble s’être évanouie dans la nature.

Tout commence à l’été 2020. La fonderie d’aluminium d’Ingrandes-sur-Vienne demande un PGE. L’État accepte de se porter garant à hauteur de 18 millions d’euros. Quatorze banques françaises refusent toutefois de financer ce prêt pour l’usine qui appartient au groupe GFG Alliance. C’est finalement une banque allemande, Greensill, qui va accepter. Il s’agit d’une banque agréée par le ministère, partenaire financier du groupe en Europe. Le virement est effectué début décembre, mais 48 heures après, l’entreprise doit restituer la somme. Selon GFG Alliance, le système de prêt de l’État requiert un délai de carence de deux mois.

>> A lire aussi - Face aux difficultés pour obtenir un prêt garanti par l'Etat, le secteur du voyage lance un appel aux banques

Promesse est alors faite que la somme sera à nouveau créditée le 3 février 2021. Mais patatras. La direction locale de l’usine s’aperçoit que l’argent aurait disparu en Allemagne. Les demandes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les Etats-Unis prêts à “un taux d’imposition minimum des sociétés dans le monde”
Le blocage du canal de Suez fait décoller le pétrole
Ouïghours : la Chine va sanctionner H&M, qui n’achète plus de coton du Xinjiang !
Compagnies aériennes : après un trou d’air historique, le boom ?
Défense : 4 Rafale à un défilé en Grèce, qui resserre ses liens avec la France