Marchés français ouverture 6 h 42 min
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 153,81
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0435
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    21 830,35
    -29,44 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    19 461,57
    +816,34 (+4,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,72
    +20,58 (+4,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

Mutuelle santé : cette aide exceptionnelle que vous oubliez peut-être de réclamer

Dents, argent
Dents, argent

« Vous est-il déjà arrivé de renoncer [lors des 12 derniers mois] à une consultation de médecin pour des raisons financières ? » A cette question, 16% des bénéficiaires de minima sociaux - RSA, ASS, AAH, minimum vieillesse, prime d'activité - ont répondu « oui » contre 5% pour l'ensemble de la population. Et près de 30% de ces mêmes bénéficiaires ont renoncé à des soins dentaires, contre 17% pour l'ensemble de la population. Pourquoi ce renoncement à des frais de santé ? Notamment car ces bénéficiaires font partie des populations les moins protégées face aux dépenses de santé, selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) portant sur des chiffres à fin 2018 mais publiée mardi 21 juin.

Pourtant, il existe deux dispositifs dédiés pour les y aider : la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et l'aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS). Problème : « En 2018, CMU-C et ACS restent largement méconnues : 30% des bénéficiaires de minima sociaux ne connaissent pas la CMU-C et 75% l'ACS. » Depuis, ces deux dispositifs ont fusionné pour devenir la complémentaire santé solidaire ou CSS - sans participation financière - mais il est trop tôt pour savoir si cette nouveauté a permis d'améliorer la compréhension des dispositifs d'aide pour la couverture santé.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Immobilier : achat ou vente en viager, ce que vous avez vraiment à y gagner
- Hello bank ! offre bien plus que 80 euros de prime à ses nouveaux clients
- CAF : 4 idées reçues sur la fraude

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles