La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 659,00
    +55,92 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,1635
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    1 797,20
    +15,30 (+0,86 %)
     
  • BTC-EUR

    52 714,68
    -2 134,48 (-3,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 458,32
    -44,71 (-2,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,28
    +0,78 (+0,95 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 098,70
    -117,00 (-0,77 %)
     
  • S&P 500

    4 543,05
    -6,73 (-0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3752
    -0,0044 (-0,32 %)
     

Mutuelle : le reste à charge au plus bas

·1 min de lecture
Assurance santé
Assurance santé

En France, la Sécurité sociale puis la mutuelle, obligatoire à l'initiative de l'employeur pour l'ensemble des salariés, prennent en charge une large part des soins de santé. Mais il peut subsister un reste à charge. En 2020, chaque personne a réglé en moyenne de 202 euros pour se soigner. Un montant historiquement bas, selon les Comptes de la santé publiés ce mercredi, qui représente un peu plus de 6% de la facture annuelle moyenne par Français : 3 109 euros sur la base d'un total de 209 milliards. En 2019, le taux de reste à charge après remboursements obligatoires et complémentaires était de 7,2%, et il y a dix ans, en 2011, il s'élevait encore à 8,9%.

En 2020, les hôpitaux ont occupé une large part des soins prodigués en raison de la crise sanitaire par rapport aux cabinets médicaux. Le taux de prise en charge à l'hôpital s'élève à 93%. De nombreuses interventions non prioritaires ont aussi été décalées. « Les dépenses supplémentaires à l'hôpital public ayant été prises en charge essentiellement par la Sécurité sociale » en période de Covid, explique la Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (DREES). La mise en place du « 100% Santé » a également contribué à diminuer le reste à charge malgré une facture moyenne en hausse de 7 euros sur un an.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit immobilier : tout ce qui va changer pour vous
- Crédit Agricole : 1 700 clients victimes d'une arnaque en ligne
- Livret A, PEL, compte courant : cette garantie que vous ignorez (peut-être)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles