La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 761,50
    +1 490,27 (+3,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Musique en streaming : pourquoi l’UE s’attaque à Apple et défend Spotify

·1 min de lecture

L'Union européenne engage un bras de fer contre Apple. Bruxelles a attaqué vendredi le géant américain pour "abus de position dominante". Une prise de position forte, qui trouve son origine dans un conflit vieux de deux ans. Europe 1 vous explique. 

30% de frais par abonnement

Au départ, c'est Spotify qui a porté plainte en 2019 : la plateforme musicale reprochait à Apple d'utiliser l'AppStore, son magasin virtuel, de manière déloyale. En effet, pour écouter de la musique sur leur iPhone ou leur iPad, les utilisateurs doivent passer par l'AppStore pour choisir leur application Spotify, Deezer ou encore Qobuz. Les utilisateurs peuvent ensuite payer un abonnement. Mais il y a deux ans, Spotify avait porté plainte devant la Commission européenne car Apple lui facturait 30% de frais par abonnement.

>> Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

Vendredi, Margrethe Vestager, la Commissaire européenne à la Concurrence, a donné raison à l'entreprise suédoise : "pour atteindre celles et ceux qui utilisent Apple, les fournisseurs de musique en streaming sont obligés de passer par l'Apple Store et d'accepter les règles imposées par Apple. Apple est en situation de monopole".

La marque à la pomme se défend

 

Apple interdit, de plus, aux plateformes de musique de signaler qu'on peut s'abonner moins cher via leur site internet. Et le géant américain met en avant sa propre plateforme de streaming à des prix compétitifs.

>> LIRE AUSSIDeezer, Spotify... Pourqu...


Lire la suite sur Europe1