La bourse est fermée

Muriel Pénicaud confirme l'exonération de charges pour les entreprises qui compléteront le salaire du chômage partiel

1 / 2

Muriel Pénicaud confirme l'exonération de charges pour les entreprises qui compléteront le salaire du chômage partiel

Comme nous vous le révélions ce mardi matin, Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, confirme sur BFM Business que le gouvernement va proposer des exonérations de charges sociales aux employeurs qui compléteront le salaire du chômage partiel jusqu’à 100%. 

Rappelons que jusqu'à présent, l'Etat prend en charge 84% du salaire net d'un employé mis en chômage partiel pour cause de baisse d'activité suite à l'épidémie de coronavirus.

Mesure rétroactive au 1er mars

Autrement dit, si le chef d’entreprise complète le reliquat (16% du salaire net), il n’aura pas de charge sociale à payer sur cette partie. "Il y aura exonération totale des charges sociales, salariales patronales sur les 16% supplémentaires", confirme la ministre sur notre antenne.

Précisons que la mesure est rétroactive au 1er mars.

Muriel Pénicaud explique que des "entreprises souhaiteraient payer les 16% supplémentaires pour saluer l'effort des salariés qui vont au travail aujourd'hui". D'ailleurs, de grands groupes comme LVMH ont déjà annoncé qu'ils paieraient le reliquat de 16% à leurs salariés mis en chômage partiel.

Preuve du succès du dispositif, 2,2 millions de salariés sont actuellement en chômage partiel dans 220.000 entreprises "dont la moitié dans les toutes petites entreprises", précise la ministre. 

"C'est un outil pour éviter les vagues de licenciements, donc c'est mon premier message aux entreprises: ne licenciez-pas. Vous ne pouvez plus mener...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi