La bourse est fermée

Municipales à Paris : les meilleures (et les pires) propositions pour le logement, selon notre jury d’experts

C’est la dernière ligne droite. A quelques jours du premier tour des élections municipales, trois candidates sortent en tête des sondages à Paris et des jeux d’alliances se dessinent déjà pour le second tour. Sécurité, mobilité, propreté… les prétendants à la mairie ont dévoilé leurs propositions ces dernières semaines, jusqu’à révéler leurs cadrages budgétaires, il y a quelques jours. Capital s’est penché sur leurs programmes pour améliorer le logement des Parisiens. Dans une ville où l’espace disponible manque pour construire, où le nombre de logements vacants augmente chaque année et où la location touristique mobilise une part croissante des biens, des solutions se font attendre pour répondre à la difficulté d’accéder à un logement abordable.

Logement social, marché locatif privé, rénovation énergétique, encadrement des loyers... Nous avons passé au crible la cinquantaine de promesses formulées par les principaux candidats et les avons soumises à un collège d’experts professionnels. Henry Buzy-Cazaux, président de l'Institut du management des services immobiliers, Jean-Marc Torrollion, président de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) et Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation Abbé Pierre, ont tous trois accepté de se prêter au jeu, listant les propositions qu’ils jugent les plus intéressantes… et celles qu’il jugent inutiles ou dangereuses. En voici le détail, classé par thèmes.

Création de logements sociaux

La construction et l’attribution des logements sociaux est certainement le sujet le plus important soulevé par les différents candidats. Tous s’entendent pour suivre les objectifs de la loi SRU, qui fixe un objectif de 25% de logements sociaux à l’horizon 2025. Mais les objets et les moyens mis en oeuvre diffèrent dans les programmes. La Fondation Abbé Pierre s’interroge par exemple sur les positions défendues par Agnès Buzyn (LREM) et Rachida Dati (LR), qui semblent toutes deux opposées aux nouvelles constructions. “Pour commencer, je

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bruxelles ok pour empêcher les vols à vide à cause du coronavirus
Essai Volvo XC40 Recharge T5 : notre avis sur la version hybride rechargeable
Faut-il donner plus de pouvoir aux syndicats dans l'entreprise ?
L’Italie annonce un montant colossal pour lutter contre l’impact du coronavirus
Turquie : chantage d’Erdogan sur les migrants avec l’Union européenne