Marchés français ouverture 7 h 26 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 547,67
    -138,73 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0509
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 063,20
    -307,25 (-1,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    395,98
    -6,05 (-1,50 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Avec le multijoueur de Modern Warfare II, Call of Duty fait un pas en arrière

Parce qu’il n’y a apparemment pas assez de jeux qui portent le même nom, Activision a décidé de ressortir un jeu nommé Call of Duty Modern Warfare II, treize ans après l’original. Nous vous avons déjà livré notre avis sur la partie solo du titre, et il est maintenant temps de s’intéresser à son volet multijoueur après bientôt deux semaines de jeu.

On ne vous fera pas l’affront de prétendre que ça y est, c’est cette année que Call of Duty a décidé de rafraîchir sa formule pour innover et prendre des risques – non, Call of Duty: Modern Warfare II ne réinvente pas l’eau chaude et s’inscrit dans le prolongement des épisodes précédents, en particulier le Modern Warfare qui était sorti en 2019. Tester une nouvelle itération annuelle de Call of Duty revient à s’intéresser aux quelques changements qui en font un titre légèrement différent, mais qui ressemble quand même comme deux gouttes d’eau aux dix-neuf précédents.

Chaque nouvel opus est proposé avec la sélection habituelle de modes de jeu, du simple match à mort par équipe au Point Stratégique, disponibles en 6 contre 6 sur une poignée de cartes. En arrivant dans les menus, déjà, première surprise : l’interface a changé. On dit au revoir au menu divisé en trois parties distinctes, ici tout est regroupé en un écran déroulant où les modes sont symbolisés par de simples carrés cliquables pour naviguer de l’un à l’autre sans le côté usine à gaz des anciens épisodes.

[Lire la suite]