La bourse est fermée

"Je veux que les GAFA cessent de se comporter comme des prisons"

1 / 2

"Je veux que les GAFA cessent de se comporter comme des prisons"

Le secrétaire d'État à l'économie numérique a plaidé pour la mise en place de la "portabilité" des données personnelles, sur BFM Business ce mardi. L'idée: pouvoir transférer ses infos d'une plateforme à l'autre par un simple bouton. Un moyen de faire émerger de la concurrence selon lui.

Faut-il se demander "comment démanteler Google", comme le préconisait lundi le dirigeant de l'Arcep? "Est-ce qu'il y a un sujet sur la place prépondérante de ces plateformes? Oui. Est-ce qu'il est normal qu'elles paient si peu d'impôts? Non. Est-ce qu'il faut faire quelque chose? Oui. La question, c'est comment on le fait, et démanteler n'est pas forcément la bonne solution", répond ce mardi Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'État au numérique, dans les Décodeurs de l'Éco.

La preuve qu'il n'est nul besoin de démanteler les mastodontes selon lui: "Regardez Yahoo qui était en situation de quasi-monopole, il a disparu assez rapidement". Le vrai sujet, la marotte de Mounir Mahjoubi, c'est "la portabilité des données". "Ce que je veux, explique-t-il, c'est que ces grandes plateformes cessent de se comporter comme des prisons, je ne veux pas que les gens soient emprisonnés sur une plateforme, et que pour la quitter, ce soit un sacerdoce. Et je ne veux pas que la plateforme ait le monopole pour vendre ces données et de vendre l'accès à vous à tous les autres du marché".

Transférer ses données va créer de la concurrence

Sa préconisation: "Si on a une vraie portabilité des données, moi, le citoyen Mounir, je décide de mettre tous mes mails et toutes mes infos chez Google pendant un an, deux ans, trois ans, parce que j'adore l'interface de Gmail. Et objectivement, aujourd'hui, il n'y a pas...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi