La bourse ferme dans 4 h 25 min
  • CAC 40

    6 205,15
    +40,04 (+0,65 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 971,21
    +30,75 (+0,78 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2011
    -0,0030 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 780,90
    +2,50 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    45 816,32
    -451,82 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 254,36
    +19,95 (+1,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,87
    -0,80 (-1,28 %)
     
  • DAX

    15 164,56
    +35,05 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    6 886,59
    +26,72 (+0,39 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3931
    -0,0006 (-0,04 %)
     

Moto électrique : Premier aperçu de la future Triumph TE-1

Marc Zaffagni, Journaliste
·1 min de lecture

Associé à Williams Advanced Engineering, Integral Powertrain et l'Université de Warwick, Triumph Motorcycles a entamé en mai 2019 le développement de sa première moto électrique. La vénérable marque britannique vient de dévoiler la « phase 2 » du projet, à savoir le groupe motopropulseur ainsi que les premiers rendus visuels de la Triumph TE-1.

Le groupe motopropulseur de la Triumph TE-1 développé par Williams Advanced Engineering et Integral Powertrain. © Triumph Motorcycles

Triumph gère le développement du châssis, Williams celui de la batterie, Integral le moteur et WMG la modélisation informatique. Williams explique avoir emprunté un certaines nombre de solutions techniques issues de la Formule E pour concevoir cette batterie de 15 kWh qui, assure l’entreprise, conservera des performances constantes de 100 à 0% grâce à une gestion thermique optimisée.

Quant au moteur électrique conçu par Integral, il développe 175 ch et pèse à peine 10 kg. Le fabricant explique qu’il a fait un gros travail sur la liaison entre le moteur et le convertisseur qui transforme le courant continu en courant alternatif en utilisant des commutateurs en carbure de silicium qui ont la particularité de fonctionner beaucoup plus rapidement et dispersent moins d’énergie.

Dans sa version finale, la Triumph TE-1 pèsera 220 kg. Son autonomie sera d’environ 190 km et elle utilisera un dispositif de charge ultra rapide qui restaure 80% de la batterie en seulement 20 mn. Un prototype est actuellement en cours de test et sa présentation devrait intervenir en octobre, ce qui correspondra à la phase 3.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura