Publicité
Marchés français ouverture 3 h 49 min
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,86 (-1,24 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,11 (-1,62 %)
     
  • Nikkei 225

    39 114,19
    -409,36 (-1,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0654
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    16 632,64
    -89,05 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 344,43
    +2 662,23 (+4,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     

Les moteurs d’une future fusée martienne testés avec succès par la Nasa

Les échantillons collectés actuellement sur Mars par le rover Perseverance, seront rapportés sur Terre au début des années 2030 grâce à une petite fusée de trois mètres de long. Conçus spécialement pour cette mission, deux moteurs à propergol solide extirperont le vaisseau de la fine et froide atmosphère martienne. Ils viennent de franchir les principales phases de test.

Au début de la prochaine décennie, une fusée devrait décoller de notre voisine Mars pour rapporter les premiers morceaux de roches d’une autre planète que la Terre – avec peut-être, au sein de ces échantillons, les traces d’une vie passée. Dénommé Mars Sample Return, cet ambitieux programme chiffré à plus de 10 milliards de dollars est mené par la Nasa en collaboration avec l’Agence spatiale européenne. La première étape a débuté il y a deux ans avec l’atterrissage du rover Perseverance sur un site où coulait une rivière il y a près de 4 milliards d’années.

Une vingtaine d’échantillons déjà collectés

L’astromobile a déjà recueilli une vingtaine d’échantillons scellés hermétiquement dans des tubes de 15 centimètres de long. D’ici à quelques années, ceux-ci seront transférés à l’aide d’un bras robotisé vers une plateforme embarquant une petite fusée (Mars Ascent Vehicule, ou MAV). Ce vaisseau acheminera alors les précieux échantillons vers un orbiteur, qui les véhiculera lui-même sur Terre afin de les analyser dans différents laboratoires.

La fusée contenant les échantillons martiens seront récupérés par un orbiteur de l\'ESA qui les transportera ensuite vers la Terre. Crédit : ESA
La fusée contenant les échantillons martiens seront récupérés par un orbiteur de l\'ESA qui les transportera ensuite vers la Terre. Crédit : ESA

La fusée contenant les échantillons martiens seront récupérés par un orbiteur de l'ESA qui les transportera ensuite vers la Terre.

Première fusée à décoller depuis une autre planète

Si de nombreux défis scientifiques et technologiques (mais aussi financiers) restent à surmonter, les différentes composantes du programme avancent bon train. Il y a quelques semaines, la Nasa a annoncé ainsi que "plusieurs étapes décisives" venaient d’être franchies dans le développement du MAV : la première fusée conçue pour décoller depuis une autre planète que la nôtre où la gravité et les conditions atmosphériques sont très différentes – une densité cent fois moins dense notamment.

PUBLICITÉ

Lire aussiLes taches sombres de Neptune : de nouvelles hypothèses pour les expliquer grâce au Very Large Telescope

Propulsée à 14.000 km/h

Longue de trois mètres pour une masse de 450 kg (169 kg sur Mars), la fusée sera d’abord catapultée à environ cinq mètres du sol[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi