La bourse ferme dans 52 min
  • CAC 40

    6 782,37
    +28,85 (+0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 224,00
    +3,12 (+0,07 %)
     
  • Dow Jones

    35 688,15
    +197,46 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1678
    +0,0072 (+0,62 %)
     
  • Gold future

    1 801,40
    +2,60 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    52 603,18
    +1 686,56 (+3,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 478,20
    +58,83 (+4,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,57
    -0,09 (-0,11 %)
     
  • DAX

    15 657,52
    -48,29 (-0,31 %)
     
  • FTSE 100

    7 240,62
    -12,65 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 379,15
    +143,31 (+0,94 %)
     
  • S&P 500

    4 586,58
    +34,90 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    28 820,09
    -278,15 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    25 555,73
    -73,01 (-0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3794
    +0,0052 (+0,38 %)
     

Le Mossad a assassiné le responsable du nucléaire iranien à l'aide d'une mitrailleuse télécommandée

·1 min de lecture

Le "père" du programme d'armes nucléaires iranien a figuré en haut de la liste des cibles d'Israël pendant quatorze ans. Le 27 novembre 2020, après une tentative ratée dix ans plus tôt, le Mossad a finalement réussi à assassiner Mohsen Fakhrizadeh. Avec quelle arme de prédilection ? Une mitrailleuse télécommandée qui ne nécessitait aucun agent sur place et utilisait une technologie d'intelligence artificielle avancée, selon un article du New York Times.

L'arme était un modèle spécial de mitrailleuse FN MAG de fabrication belge, fixée à un appareil robotique avancé, rapporte le New York Times. Elle pesait environ une tonne et était contrôlée par des agents du Mossad situés hors d'Iran, assurant ainsi la sécurité des agents israéliens, ont déclaré des responsables du renseignement au média.

Selon le Times, l'arme a été introduite clandestinement en Iran pièce par pièce et a été secrètement assemblée à temps pour l'assassinat.

À lire aussi — Une guerre États-Unis-Iran serait destructrice, cette opération meurtrière il y a 33 ans le prouve

Le Mossad suivait Mohsen Fakhrizadeh depuis 2007, selon le Times, et l'agence nationale de renseignement israélienne aurait mis en place des plans pour l'assassiner fin 2019 après des discussions avec l'ancien président Donald Trump et des responsables américains de haut rang.

Le scientifique était une cible de choix car les responsables du renseignement israélien affirmaient qu'il dirigeait les efforts de l'Iran pour fabriquer la bombe nucléaire. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

70% des vaccinés ont quand même attrapé le Covid-19 dans une prison du Texas
Pokémon Unite pourrait être le prochain grand succès de Nintendo sur mobile
Elon Musk avoue que les touristes de l'espace ont eu "quelques problèmes" avec les toilettes à bord
Airbus dévoile le CityAirbus Nextgen, un nouveau concept de taxi urbain
La NASA prévoit jusqu'à 400 M$ pour faire construire des stations spatiales privées

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles