Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0696
    -0,0010 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    2 334,90
    -34,10 (-1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 968,97
    -795,55 (-1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 329,07
    -31,25 (-2,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,64
    -0,65 (-0,80 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2649
    -0,0011 (-0,08 %)
     

Moselle : un homme en cavale blessé par le Raid après un refus d'obtempérer

L'homme faisait l'objet d'un mandat de recherche pour des faits d'évasion.

Emmanuel Dunand / AFP

Un homme, en cavale, a été blessé par des tirs du Raid, mardi matin à Woippy (Moselle), près de Metz, après avoir refusé d'obtempérer et sorti une arme devant les agents, a indiqué le procureur de Metz, Yves Badorc, confirmant une information du Républicain Lorrain.

Hospitalisé, l'homme, âgé de 56 ans, a été placé en garde à vue, a-t-il précisé. Le fugitif faisait l'objet d'un mandat de recherche pour des faits d'évasion.

Deux enquêtes ouvertes

Il était sur le point d'être arrêté par le Raid, en début de journée à Woippy, quand il a refusé d'obtempérer, percutant en voiture, à plusieurs reprises, le véhicule des forces de l'ordre, a détaillé Yves Badorc. Il a également exhibé une arme, qui s'est révélée être factice, a précisé le procureur.

PUBLICITÉ

Les policiers ont alors fait usage de leurs armes. Blessé, le quinquagénaire a été transporté à l'hôpital.

Une enquête a été ouverte pour "tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique, violences sur personne dépositaire de l'autorité publique et refus d'obtempérer". Une deuxième enquête est confiée à l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN).

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Pennsylvanie : le fugitif Michael Burham retrouvé grâce aux aboiements d'un chien