La bourse ferme dans 8 h 27 min
  • CAC 40

    6 253,14
    -105,60 (-1,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 647,56
    -60,83 (-1,64 %)
     
  • Dow Jones

    31 928,62
    +48,38 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0692
    -0,0046 (-0,43 %)
     
  • Gold future

    1 857,20
    -8,20 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    27 861,98
    +220,46 (+0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    663,57
    +7,75 (+1,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,90
    +1,13 (+1,03 %)
     
  • DAX

    13 919,75
    -255,65 (-1,80 %)
     
  • FTSE 100

    7 484,35
    -29,09 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    11 264,45
    -270,83 (-2,35 %)
     
  • S&P 500

    3 941,48
    -32,27 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    26 677,80
    -70,34 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 194,92
    +82,82 (+0,41 %)
     
  • GBP/USD

    1,2541
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Moscou bombarde une usine militaire à Kiev

·2 min de lecture

Une usine de matériel militaire fabriquant notamment des tanks a été visée samedi matin par un bombardement dans la banlieue de Kiev. Ce bombardement, revendiqué par Moscou, intervient au lendemain de l'avertissement des forces russes qu'elles allaient intensifier leurs attaques sur la capitale ukrainienne.

Une usine de matériel militaire fabriquant notamment des tanks a été visée samedi matin par un bombardement dans la banlieue de Kiev, a constaté un journaliste de l'AFP. Ce bombardement, revendiqué par Moscou, intervient au lendemain de l'avertissement des forces russes qu'elles allaient intensifier leurs attaques sur la capitale ukrainienne.

"Des armes air-sol de haute précision et de longue portée ont détruit des bâtiments de production d'une usine d'armement à Kiev", a annoncé le ministère de la Défense russe dans un communiqué sur Telegram. Sur les lieux, un grand nombre de militaires et de policiers étaient présents sur place, empêchant l'accès au complexe, d'où s'échappait de la fumée.

Sauveteurs et médecins sur place

Le maire de Kiev, Vitali Klitschko, a indiqué sur Facebook ne pas avoir à ce stade d'informations sur les victimes potentielles. "Dans la matinée, Kiev a été bombardée. Des explosions ont retenti dans le district de Darnytsky à la périphérie de la ville. Les sauveteurs et les médecins travaillent actuellement sur place", a-t-il écrit.

M. Klitschko a une nouvelle fois appelé les habitants partis de la ville à ne pas y revenir, mais à rester dans un "endroit sûr". Vendredi, une frappe russe avait touché une usine de la région de Kiev, fabriquant des missiles Neptune que l'armée ukrainienne avait affirmé avoir utilisés pour frapper le croiseur russe Moskva.

Les tirs russes sur la région de Kiev se sont raréfiés depuis la fin mars, lorsque Moscou a retiré ses troupes des alentours de la capitale, en annonçant vouloir concentrer son offensive sur l'est de l'Ukraine. La Russie a cependant menacé vendredi d'intensifier ses attaques sur Kiev après avoir accusé l'Ukraine de bombarder des villages en territoire russe, proches de la frontière ukrainienne.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles