Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,98 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0845
    +0,0038 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 959,87
    +669,55 (+1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,87 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,04 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,62 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,04 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2660
    +0,0034 (+0,27 %)
     

Mort de Sihem, 18 ans : qui est Mahfoud H., le principal suspect ?

Capture d'écran France 2

Un profil très intrigant. Jeudi 2 février 2023, les journalistes du Parisien ont voulu revenir sur le parcours et la vie du principal suspect dans la mort de Sihem, âgée de 18 ans, retrouvée morte dans une forêt du Gard. Mahfoud H. est un homme de 39 ans, fils d’un ancien mineur de la ville de Saint-Étienne. Ce dernier a évolué auprès d'une famille nombreuse dans un quartier populaire. À l'âge de 16 ans, il finit par mettre un terme à sa scolarité, estimant que cela n'avait plus d'importance dans sa vie de tous les jours. "L’école ne m’a jamais intéressé : je feintais l’école pour aller traîner l’après-midi", a-t-il confié lors d’une ancienne enquête de personnalité, toujours selon les faits rapportés par Le Parisien. En très peu de temps, le jeune homme va finir par sombrer dans la délinquance, l'amenant à plusieurs jugements devant les tribunaux judiciaires. Notamment pour "conduites sans permis", "vols", ainsi que "des cambriolages". Petit à petit, ces "délits" vont se transformer en "crimes".

Il est alors devenu un multirécidiviste. Mahfoud H. devait d'ailleurs comparaître devant la cour d'assises du Gard, mercredi 1er février 2023, "pour enlèvement et séquestration" dans la commune de Laval-Pradel, en décembre 2010, le lendemain de son arrestation dans l’enquête sur la disparition de Sihem. Les faits sont encore contestés, à ce jour, par ce dernier. Selon une expertise psychiatrique faite durant l'année 2016, la personnalité du trentenaire relèverait de la "criminologie". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite