La bourse ferme dans 1 h 3 min
  • CAC 40

    5 580,15
    +61,60 (+1,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,07
    +34,53 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    30 053,79
    +415,15 (+1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,2021
    +0,0086 (+0,72 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    +31,60 (+1,77 %)
     
  • BTC-EUR

    16 101,73
    -149,29 (-0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,27
    +0,41 (+0,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    44,79
    -0,55 (-1,21 %)
     
  • DAX

    13 404,06
    +112,90 (+0,85 %)
     
  • FTSE 100

    6 384,59
    +118,40 (+1,89 %)
     
  • Nasdaq

    12 325,25
    +126,51 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    3 672,97
    +51,34 (+1,42 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3364
    +0,0033 (+0,24 %)
     

Mort de Sean Connery : l’illustre acteur anglais « en avait marre » de son rôle de James Bond

·1 min de lecture

C'est un grand nom du cinéma qui nous a quittés. Ce samedi 31 octobre, Sean Connery est mort, a indiqué la BBC. L'acteur écossais qui était âgé de 90 ans a marqué le septième art. Visage emblématique du grand écran, il est le premier à avoir interprété le rôle de l'agent 007, dans James Bond 007 contre Dr No, réalisé par Terence Young en 1962. Il a ensuite enchaîné les volets, avec Bons baisers de Russie (1963), Goldfinger (1964), Opération Tonnerre (1965), et On ne vit que deux fois (1967). C'est après ce film signé Lewis Gilbert que la star s'est mise à "détester" James Bond, révèle Le Monde. La vedette de cinéma ne voulait plus être associée uniquement au personnage créé par Ian Fleming. Sean Connery a fini par se lasser des prouesses du héros, et trouver les scénarios trop répétitifs.

Pourtant, trois ans après Au service secret de sa Majesté, dans lequel James Bond était incarné par George Lazenby, Sean Connery, rappelé par les producteurs, a accepté de tourner dans Les diamants sont éternels, en 1971. À la clé : 1,25 million de dollars, un pourcentage sur les recettes, et la production du film de son choix par les Artistes associés, précise Le Monde. Le comédien a alors prêté ses traits au sergent Johnson, dans The Offence, en 1972. Le deuxième long-métrage auquel il pensait n'a malheureusement jamais vu le jour. Un an plus tard, Sean Connery a refusé de rejoindre le casting de Vivre ou laisser mourir, malgré une proposition alléchante de 5 millions de dollars de prime. C'est (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Covid-19 : Marine Lorphelin malade ? La Miss avoue ne “plus avoir de goût”
Meghan Markle obtient le report de son procès… Son père excédé témoigne !
Églantine Éméyé : son dernier moment de bonheur et de liberté avec son fils lourdement handicapé
PHOTOS - Mort de Sean Connery : qui est Micheline Roquebrune, le grand amour de sa vie ?
PHOTOS - Le saviez-vous ? Sean Connery était parent d’une célèbre animatrice télé française