Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 107,28
    -334,26 (-0,87 %)
     
  • Nasdaq

    16 812,84
    -107,74 (-0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0841
    +0,0034 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 906,16
    +1 768,68 (+2,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 451,80
    -4,07 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 247,51
    -19,44 (-0,37 %)
     

Mort de l’ex-gardien de but de Montpellier Mickaël Virad à seulement 20 ans

MHSC Twitter

C’est une terrible nouvelle qu’a annoncé le Montpellier Hérault Sport Club. Ce mardi 22 août, les pensionnaires de la Mosson ont fait part de la disparition de Mickaël Virad, ancien joueur du centre de formation, à seulement 20 ans. "Le MHSC a eu la tristesse d’apprendre la perte de l’un de ses anciens jeunes joueurs du Centre de Formation, Mickaël Virad. Nos pensées vont vers ses parents et sa sœur Leïla, vers sa famille et ses amis, ses anciens coéquipiers et entraîneurs", a écrit le club héraultais sur Twitter. Le jeune homme, qui avait été victime d’un arrêt cardiaque à l’hôpital en février 2019, était depuis dans un état végétatif. "Tout allait bien pour notre fils, la santé, le foot, l’école… Et une simple gastro se transforme en arrêt cardiaque… On nous a d’abord annoncé que notre fils était mort. C’est une catastrophe. C’est le moins que l’on puisse dire", avait expliqué le père du joueur, Alex Virad, dans les colonnes du Midi Libre, en octobre 2020.

À lire également

L'ancienne nageuse olympique Helen Smart est morte à 42 ans

Originaire de La Réunion, le jeune homme s’était envolé pour la Métropole en 2018, afin de rejoindre le centre de formation du MHSC. "Il voulait vraiment être professionnel ou militaire s’il échouait, mais il avait mis toutes les chances de son côté", s’était remémoré son père. Après des symptômes d’une gastro-entérite sévère, le joueur avait été transféré dans une clinique, dans laquelle il avait été victime d’un arrêt cardio-respiratoire. C’est une crise de diabète non détectée qui serait à l’origine du drame, selon les médecins. Depuis quatre ans, Mickaël Virad était dans un état végétatif et la famille avait décidé de déposer plainte contre X dans cette affaire. "On est clairement sur une erreur médicale manifeste. Avec des examens de base, on aurait évité ce drame humain. Son cas a été traité avec beaucoup de légèreté", avait déploré Me Luc Abratkiewicz, l'avocat de la famille Virad.