La bourse ferme dans 19 min
  • CAC 40

    5 813,71
    +3,98 (+0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 701,35
    -6,37 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    31 480,69
    +89,17 (+0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,2082
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 717,50
    -16,10 (-0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    42 262,86
    +1 384,65 (+3,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 022,60
    +34,51 (+3,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,51
    +1,76 (+2,95 %)
     
  • DAX

    14 031,40
    -8,40 (-0,06 %)
     
  • FTSE 100

    6 652,46
    +38,71 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    13 256,90
    -101,89 (-0,76 %)
     
  • S&P 500

    3 861,22
    -9,07 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3977
    +0,0020 (+0,15 %)
     

Mort de Jess, 17 ans, dans un hôtel : le département des Hauts-de-Seine faillirait-il à sa mission de protection des enfants placés ?

France 3
·1 min de lecture

Le 12 décembre 2020, Jess, 17 ans, a été poignardé à mort par un autre adolescent dans l'hôtel de Suresnes (Hauts-de-Seine) où il vivait depuis huit mois. Ce drame est devenu le symbole d'un scandale : celui des adolescents placés par l'Aide sociale à l'enfance dans des hôtels où ils sont souvent livrés à eux-mêmes. Selon les informations de "Pièces à conviction", certains jeunes y vivraient depuis plus de trois ans.

Avant le décès de Jess, les alertes s'étaient pourtant succédé. Dans l'ordonnance de placement de l'adolescent, que les journalistes se sont procurée, la juge en charge du dossier remarque qu'"aucun référent n'a pu être nommé". Elle pointe sa situation "très problématique au regard de ses relations dégradées avec sa mère, qu'il vit très mal". L'adolescent était donc bel et bien livré à lui-même.

"Il y a deux victimes dans cette histoire : celui qui a tué, et celui qui a été tué"

Selon un cadre de l'ASE qui témoigne anonymement, tout le monde était au courant de la situation. Il dit avoir des "collègues qui ont pu alerter et dire que ce jeune allait être en grande difficulté à la majorité". Des alertes qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi