La bourse ferme dans 4 h 42 min
  • CAC 40

    5 818,37
    +25,58 (+0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 719,67
    +13,05 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    31 535,51
    +603,14 (+1,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,2029
    -0,0030 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 728,20
    +5,20 (+0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    40 785,40
    +1 020,31 (+2,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    986,59
    -0,06 (-0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,59
    -0,05 (-0,08 %)
     
  • DAX

    14 076,68
    +63,86 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    6 636,60
    +48,07 (+0,73 %)
     
  • Nasdaq

    13 588,83
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 901,82
    +90,67 (+2,38 %)
     
  • Nikkei 225

    29 408,17
    -255,33 (-0,86 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,3911
    -0,0009 (-0,07 %)
     

Mort de Jean-Pierre Bacri : "C'est quelqu'un qui gueule contre un monde qui ne lui convient pas", confie Pierre Arditi

franceinfo
·1 min de lecture

Jean-Pierre Bacri était "en appétit avec le monde", a témoigné lundi 18 janvier sur franceinfo Pierre Arditi, après la mort du comédien à l'âge de 69 ans. "C'est quelqu'un qui gueule contre un monde qui ne lui convient pas." Pour Pierre Arditi, la disparition de Jean-Pierre Bacri est quelque chose de "douloureux", mais "des gens comme ça, ça ne s'efface jamais". "Il continuera de nous illuminer jusqu'à la fin des temps", assure le comédien.

>> Un "rouspéteur de choc et de chic", "un tendre" qui "avait de la grâce" : le monde du cinéma rend hommage à Jean-Pierre Bacri

franceinfo : Gilles Jacob dit qu'il est privé de son "rouspéteur de choc". Est-ce votre sentiment aussi ?

Pierre Arditi : Rochon, je n'aime pas beaucoup. Cela le réduit à une image de vieille baderne. Rouspéteur, c'est mieux. C'est un râleur. Il râle contre un monde qu'il rêve autrement et qui ne lui convient pas. Il est à la fois acide et il y a quelque chose de tendre qui navigue en dessous et qui le blesse. Souvent la vie le blesse.

Sa disparition vous touche-t-elle ?

C'est un choc. Ce n'est pas le premier. Il y en a un paquet cette année, comme il y en a eu l'année dernière, Caroline Cellier, Claude Brasseur. Ce qui caractérise pour moi Bacri, c'est sa grande qualité, d'acteur évidemment, et d'auteur. C'est un grand auteur, et de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi