La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,18
    -276,11 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2171
    +0,0027 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    29 391,26
    -767,75 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    26 333,38
    -53,61 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    646,92
    -0,40 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Mort de Diego Maradona : les quatre moments qui ont forgé sa légende

Guillaume Poisson
·1 min de lecture

• Le 10 avril 1981, premier chef d’oeuvre face à River Plate

La classe de Maradona sur un terrain n’a pas commencé en Europe, mais en Argentine. Peut-être même a-t-elle été à son sommet là-bas, tant le numéro 10 puisait alors dans sa jeunesse sans forcément l’abîmer ailleurs. Ce 10 avril 1981, surtout, restera dans les mémoires des supporters de Boca Juniors. Cela faisait pourtant quelques mois seulement que Maradona avait débarqué au club. Mais l’adoption fut rapide : au-delà de son talent, Maradona avait l’état d’esprit idéal pour être aimé des locaux. Face au rival historique River Plate, il a, ce jour-là, définitivement été propulsé au rang de demi-dieu.

Boca l’emporte 3-0, dans une véritable démonstration de football. Maradona est impliqué sur deux des trois buts de son club. Surtout, il marque un but monumental de technicité et d’instinct génial. A la réception d’un centre, il fait une feinte de frappe pour éliminer le gardien avant de transpercer le dernier défenseur resté sur sa ligne. Maradona aura toute sa carrière le don de réserver ses plus belles merveilles aux plus grandes occasions. La première a surgi ce jour-là, devant des supporters de...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi