Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,55 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,43 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    40 109,23
    +198,41 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    +0,0019 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    16 595,97
    +6,53 (+0,04 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 201,43
    +4 150,01 (+7,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     

Mort d'Emiliano Sala : ce nouveau rebondissement qui pourrait relancer l'enquête

Sipa

Quatre ans après le drame, le club de Cardiff City poursuit ses batailles judiciaires. Le club gallois a décidé d’attaquer le FC Nantes devant le tribunal de commerce, comme le rapporte L’Équipe, lundi 15 mai 2023. Le club demande plus de 110 millions d’euros de dédommagements après le décès accidentel du joueur Emiliano Sala, en janvier 2019. Selon les avocats, l’affaire sera examinée le 22 juin 2023. Les avocats du FC Nantes ont rapidement réagi. "Après avoir été sévèrement désavoué par la FIFA, le TAS (Tribunal arbitral du Sport), et le Tribunal fédéral suisse, Cardiff ouvre un nouveau front judiciaire absurde", ont-ils fait savoir. Il s'agit d'une somme importante pour le club de football. "Rien n’est sérieux : Cardiff évaluait son soi-disant préjudice à 17 millions d’euros et a été totalement débouté. Désormais, devant le tribunal de commerce de Nantes, Cardiff considère que ce même préjudice vaudrait plus de 100 millions d’euros !", ont encore déclaré les avocats, avec une pointe d'agacement.

Emiliano Sala est décédé à 28 ans, dans un accident d’avion au-dessus de la Manche alors qu’il rejoignait son nouveau club, Cardiff City, après le FC Nantes. L'argentin était inconscient au moment du crash. Les fortes doses de monoxyde de carbone lui ont fait perdre connaissance avant l’issue fatale. Son niveau de saturation était de 58%, causant un grave empoisonnement pouvant avoir été causé par le système d’échappement de l’avion. Le corps du footballeur avait été retrouvé à 67 mètres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite