La bourse ferme dans 5 h 32 min
  • CAC 40

    4 877,46
    -32,18 (-0,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 147,14
    -51,72 (-1,62 %)
     
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1826
    -0,0042 (-0,35 %)
     
  • Gold future

    1 905,50
    +0,30 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    11 079,27
    +41,81 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    263,06
    +1,61 (+0,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    39,03
    -0,82 (-2,06 %)
     
  • DAX

    12 363,04
    -282,71 (-2,24 %)
     
  • FTSE 100

    5 837,14
    -23,14 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    23 494,34
    -22,25 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3067
    +0,0029 (+0,22 %)
     

Mort d'Antoine Rufenacht, ancien maire du Havre et mentor d'Edouard Philippe

·2 min de lecture

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont rendu hommage à Antoine Rufenacht, ancien maire du Havre, décédé samedi matin. 

L'ancien maire du Havre Antoine Rufenacht, figure de la droite chiraquienne et proche d'Edouard Philippe, est mort samedi matin à l'âge de 81 ans, Emmanuel Macron saluant «un homme de conviction». «Tu duca, tu signore, e tu maestro», lui a rendu hommage l'ex-Premier ministre Edouard Philippe dans un tweet relayé par le président de la République.

«Hommage à Antoine Rufenacht, homme de convictions, qui transforma sa ville comme nul autre et transmit le flambeau à Edouard Philippe. Pensées amicales pour ce dernier qui perd un proche et un maître, comme pour sa famille, les Havraises et les Havrais», a souligné Emmanuel Macron.

Lors de l'université de rentrée du parti au Port-Marly (Yvelines), le président des Républicains Christian Jacob a publiquement partagé avec les militants «une nouvelle triste qui nous touche». «Nous sommes nombreux à l'avoir connu et à savoir quel grand maire du Havre il a été», a ajouté Christian Jacob, qualifiant Antoine Rufenacht de «grand homme», «de conviction».

Le maire de Troyes François Baroin, invité vedette de la rentrée des Républicains, a salué un «maire extraordinaire» qui «a sorti les communistes de leur folie de projets marxistes du Havre», rendant hommage a son «intelligence», sa «dignité», sa «malice». «Il est décédé ce matin. C'est mon père(...)


Lire la suite sur Paris Match