Publicité
La bourse ferme dans 7 h 39 min
  • CAC 40

    7 572,03
    +37,51 (+0,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 853,44
    +26,20 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0889
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 404,60
    +5,50 (+0,23 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 820,79
    +487,93 (+0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 385,84
    -19,49 (-1,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,40
    +0,27 (+0,34 %)
     
  • DAX

    18 241,77
    +69,84 (+0,38 %)
     
  • FTSE 100

    8 183,05
    +27,33 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 633,37
    +215,69 (+1,24 %)
     
  • GBP/USD

    1,2928
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Mort d'Éléonore Faucher, réalisatrice primée au Festival de Cannes

La réalisatrice, primée à Cannes en 2004 pour son premier film Brodeuses, est morte ce dimanche. Elle avait mené avec succès une carrière à la télévision.

MYCHELE DANIAU / AFP

La réalisatrice française Éléonore Faucher, remarquée pour son premier film Brodeuses, est morte dimanche, a annoncé la revue spécialisée Le Film Français. Elle avait 50 ans.

Éléonore Faucher avait été remarquée en 2004 à Cannes grâce à son premier film, Brodeuses. L'histoire d'une femme passionnée de broderie et désirant accoucher sous X mais dont la vie est bouleversée lorsqu'elle rencontre une brodeuse qui vient de perdre son fils.

Porté par Ariane Ascaride, Lola Naymark et Jackie Berroyer, le film avait remporté le Grand Prix de la Semaine de la Critique à Cannes avant de décrocher trois nominations aux César. Elle avait ensuite tourné Gamines (2009), d'après le roman autobiographique de Sylvie Testud.

Succès à la télévision

Éléonore Faucher avait ensuite travaillé avec succès à la télévision: Les Déferlantes (2013) avec Sylvie Testud, puis La Maladroite (2019) avec Isabelle Carré. Elle avait aussi signé l'année dernière la mini-série de France 2 Et la montagne fleurira.

PUBLICITÉ

Éléonore Faucher avait commencé sa carrière comme assistante caméra sur des films comme Abus de méfiance (1997) de Pascal Légitimus, La Vie de Jésus (1997) de Bruno Dumont et Kennedy et moi (1999) de Sam Karmann.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "Je suis tellement heureuse": l'émotion de la réalisatrice française Justine Triet, Palme d'Or 2023 pour "Anatomie d’une chute"