La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 174,83
    -567,99 (-1,63 %)
     
  • Nasdaq

    13 336,92
    -64,94 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0032 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 056,39
    -1 628,39 (-3,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 497,46
    +1 254,79 (+517,05 %)
     
  • S&P 500

    4 138,90
    -49,53 (-1,18 %)
     

Mort de Bernard Madoff : treize ans après sa chute, les investigations sont toujours en cours

·1 min de lecture

Bernard Madoff, auteur de la plus grande escroquerie financière de l'histoire, est mort ce mercredi à l'âge de 82 ans dans une prison de Caroline du Nord où il purgeait une peine de 150 ans. Son montage, qui consistait à payer les intérêts promis avec les fonds de ceux qui investissaient s'est effondré avec la crise financière de 2008. 13 ans après sa chute, toutes les victimes n'ont pas été indemnisées, et des investigations sont toujours en cours. 

Pendant des années, Bernard Madoff de grands noms comme le réalisateur américain Steven Spielberg, John Malkovich ou encore la Fondation Elie Wiesel pour l'humanité. Mais beaucoup d'anonymes, fascinés par les rendements élevés et surtout très réguliers que promettait l'homme d'affaire, sont également tombés dans le piège. Près de 40.000 épargnants éparpillés partout dans le monde ont lancé des procédures pour tenter de récupérer une partie de leur mise. Environ 70% d'entre eux ont réussi à ravoir une partie de la somme qu'ils ont perdue. Ceux qui ont fait de gros bénéfices ou de bonnes affaires avec Bernard Madoff ont en effet dû rembourser pour payer ensuite les pertes des autres.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Les victimes françaises moins bien indemnisées

Mais pour l'avocat Emmanuel Asmar, très impliqué dans ce dossier, les clients français ont été moins bien dédommagés que d'autres victimes. "Les clients américains ont été mieux et beaucoup plus rapidement indemnisés par le fonds car ils so...


Lire la suite sur Europe1