Marchés français ouverture 6 h 12 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 774,13
    +20,76 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1306
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 577,33
    -211,60 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    49 925,98
    -1 012,18 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 435,52
    -3,36 (-0,23 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

Mort à 94 ans de l'humoriste américain Mort Sahl, père du stand-up moderne

·2 min de lecture
L'humoriste Mort Sahl en 2015 - Capture d'écran - YouTube
L'humoriste Mort Sahl en 2015 - Capture d'écran - YouTube

L'humoriste et acteur américain Mort Sahl, considéré comme le père du stand-up moderne, est mort ce mardi 26 octobre à l'âge de 94 ans, rapporte le New York Times. Comique satirique qui comptait parmi ses fans Woody Allen et Marlon Brando, Mort Sahl a marqué les esprits dans les années cinquante et soixante en imposant une nouvelle manière, plus décontractée et plus cérébrale, de raconter des blagues sur scène.

Avant lui, les humoristes américains n'écrivaient pas leurs gags et répétaient des vannes écrites par d'autres ou transmises de génération en génération. Lorsqu'il débarque en 1953, Mort Sahl devient le premier comique américain à apporter sur scène son propre univers et sa propre personnalité dans des monologues comiques qui font pleurer de rire les Américains.

Mort Sahl surprend en donnant l’impression d’apparaître tel qu'il est dans la vie quotidienne. Il dit tout haut ce que sa génération pense tout bas. Son aisance, qui lui donne parfois l’impression de ne pas jouer, voire d'improviser, en fait la bête noire de l'ancienne génération d'humoristes et le héros de la nouvelle, qui débute à l'orée des années 1960.

https://www.youtube.com/embed/lY9g7wx60l4?rel=0

Humour très politique

Reconnaissable à ses pulls rouges au col en v et installé sur un tabouret devant un mur en briques, Mort Sahl a inventé des codes toujours en vigueur de nos jours, et qui se sont depuis importés jusqu'en France.

Son humour politique, courageux dans un contexte très conservateur, a garanti son succès: en 1959, à 32 ans, il atteint l'apogée de sa carrière et compte parmi les premiers humoristes à enregistrer ses monologues comiques sur un disque.

Proche du président Kennedy et connu pour son tempérament colérique, il perd cependant pied dans les années soixante. Il se laisse dépasser par une nouvelle génération de comiques plus jeunes et plus incisifs. S'il n'a jamais réussi à s'imposer au cinéma et à la télévision, il est longtemps resté un modèle pour les humoristes.

Woody Allen, qui l'avait surnommé le "Charlie Parker du stand-up", s'était lancé dans la comédie en partie à cause de lui. Son attitude ironique et distante sur scène l'a depuis placé en précurseur de Steve Martin et de David Letterman, les rois de la comédie cool américaine des années 1980.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles