La bourse ferme dans 3 h 28 min

Le moral des entrepreneurs allemands chute et retrouve son niveau de 2009

1 / 2

Le moral des entrepreneurs allemands chute et retrouve son niveau de 2009

La chute est brutale. Le moral économique des entrepreneurs allemands tombe en effet à un plus bas depuis 2009. L'indicateur IFO, basé sur un sondage mensuel effectué auprès de 9.000 entreprises allemandes, et qui donne un avant-goût de l'activité économique, ressort à 87,7 points, et perd 8,3 points sur un mois, sa plus forte chute depuis 1991.

Les attentes des entrepreneurs pour les mois à venir, une composante du baromètre, passent de 93,2 en février à 82 points en mars. L'évaluation de la situation actuelle a également fortement baissé, passant de 99 points à 93,8 points.

Dans l'industrie, la confiance des entrepreneurs dégringole

Après avoir vu son indice augmenter pendant deux mois consécutifs, porté par les espoirs d'accalmie après l'accord commercial sino-américain, la confiance des entrepreneurs de l'industrie manufacturière dégringole, son indice passant de -1,5 point à -17,2 points, dans un contexte de forte chute du commerce international.

Dans les services, l'indice dégringole de 17,4 points en février à -2 en mars. Le moral des commerçants est également en chute libre, passant de 1 point à -20,4 points sur un mois.

"Le combat contre l'épidémie de coronavirus plonge l'Allemagne en récession", et "l'incertitude et les risques sont extrêmement élevés", note Clemens Fuest, le président de l'institut, cité dans un communiqué.

"Une épée de Damoclès sur l'économie"

"La pandémie plane comme une épée de...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi