La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 969,52
    +85,73 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    12 377,18
    +27,82 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    26 809,37
    +8,39 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2149
    +0,0034 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    26 728,50
    +195,92 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    15 950,91
    +309,05 (+1,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,74
    +6,33 (+1,69 %)
     
  • S&P 500

    3 666,72
    -2,29 (-0,06 %)
     

Moquée pour son faste, "La maison France 5" tente de se rendre "plus concernante"

·1 min de lecture

Du nouveau dans La maison France 5. L'émission de décoration et d'aménagement d'intérieur présentée par Stéphane Thebaut, souvent moquée pour son côté inaccessible, tente d'inspirer les téléspectateurs avec des idées qui ne poussent pas trop à la dépense.

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

Anciens visages, nouvelle pastille

Chaque vendredi à 20h50, Stéphane Thebaut est en effet aux commandes du magazine de déco et d’architecture de la chaîne publique. Le présentateur part cette semaine à la découverte de la ville portuaire de Concarneau. Les habitués de l'émission retrouveront les séquences phares, comme la rubrique "Changer", où un particulier fait appel à un architecte pour résoudre un problème.

La maison France 5 inaugure également une nouvelle pastille baptisée La Bonne idée, qui sera incarnée à tour de rôle par des visages déjà connus de l’émission : Karine Martin, Gaëlle Cuisy, Cécile Siméone et Stéphane Millet, qui œuvrent déjà dans la rubrique "Changer". 

Karine Martin explique à Europe 1 que la nouvelle pastille vise à "essayer de transformer une petite problématique par quelques astuces et de rentrer le moins possible dans le sur-mesure, pour être le plus concernant possible". Une volonté...


Lire la suite sur Europe1