Publicité
Marchés français ouverture 3 h 53 min
  • Dow Jones

    39 806,77
    -196,82 (-0,49 %)
     
  • Nasdaq

    16 794,88
    +108,91 (+0,65 %)
     
  • Nikkei 225

    39 135,91
    +66,23 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0859
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 197,60
    -438,62 (-2,23 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 608,02
    +4 184,30 (+6,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 515,25
    +160,84 (+11,88 %)
     
  • S&P 500

    5 308,13
    +4,86 (+0,09 %)
     

Montpellier: Der Zakarian à l'origine de l'altercation avec Sakho?

Montpellier: Der Zakarian à l'origine de l'altercation avec Sakho?

Des tensions se font sentir, ces dernières semaines, à Montpellier. Il y a d'abord eu le match arrêté contre Clermont, avant la trêve internationale: les Héraultais menaient 4-2 au moment où Mory Diaw a été victime d'un jet de pétard ; ils se retrouvent avec un match à rejouer, à huis-clos, et un point retiré au classement. Après la trêve, c'est la défaite à Nantes (2-0) qui a pesé.

C'est dans ce contexte que s'est déroulée l'altercation entre Mamadou Sakho et Michel Der Zakarian. Un Der Zakarian sur les nerfs après le revers face aux Canaris, son ancienne équipe. Le climat était tendu à l'entraînement mardi matin. Le technicien avait déjà montré son énervement face à ses joueurs lors d’une réunion qui a précédé la séance d’entraînement.

Lors d'une opposition, l'entraîneur ne siffle pas certaines fautes. Plusieurs joueurs montrent alors des signes d’agacement. Mamadou Sakho en fait partie. Le défenseur ne veut pas faire de vague. Frustré, il décide de rentrer au vestiaire cinq minutes avant la fin de la séance. L'entraînement s’achève. MDZ qui a commencé l’entrainement agacé ne s’est pas détendu.

Des témoins rapportent que c'est Der Zakarian qui s'est dirigé vers Sakho pour un tête contre tête

Le technicien qui a regagné le vestiaire interpelle le joueur aux 29 sélections en équipe de France.

PUBLICITÉ

Dans un premier temps les deux hommes échangent sans hausser le ton. Puis le coach s’agace en disant, en substance : "C'est toujours la même chose, en match c'est pareil !"  Ce à quoi le joueur de 33 ans répond qu'il est irréprochable malgré le fait qu’il n’a pas joué depuis le début de la saison (il n'est rentré que quelques minutes contre Lorient début octobre) et qu’il devrait tenir ses propos aux joueurs concernés. Michel Der Zakarian adresse alors un "je n'ai pas peur de toi" à son défenseur et se dirige vers lui pour un front contre front. Il pousse alors le joueur au niveau du torse.

D'après plusieurs témoins, et contrairement à ce qui a d'abord été rapporté, c'est l'entraîneur qui est venu au contact de Sakho. Les deux hommes s'attrapent alors par le col. C'est là que la chaîne de Der Zakarian se casse. Plusieurs joueurs s'interposent. Dans la confusion générale et alors que Mamadou Sakho lâche le col de son coach, celui-ci tombe, dans un mouvement de recul. Mais les témoins rapportent qu'aucun coup n'a été porté par le joueur à l'entraîneur.

Toujours pas de communiqué du club

Mercredi, soit le lendemain de l'incident, Mamadou Sakho a pris la direction de l'entraînement. Mais le défenseur est finalement rentré chez lui. L'Equipe rapporte alors que l'ancien international français est mis à pied à titre conservatoire par Montpellier et convoqué à un entretien préalable à un licenciement dans les prochains jours. Mais à ce jour, rien ne permet toutefois de certifier qu'il y a bien eu mise à pied, bien que le joueur n'ait pas participé à la séance d'entraînement ce jeudi.

Mamadou Sakho, 33 ans, sera en fin de contrat dans huit mois. Le MHSC va-t-il décider de rompre le bail avant son terme? Le peut-il compte tenu de la nature des faits (sans coup porté par le joueur, selon plusieurs témoins)? Les réponses ne devraient plus tarder. Reste que le club montpelliérain n'a pas publié de communiqué depuis la mise au jour de cette affaire, ce qui, sur un sujet aussi sensible, peut interroger. Contacté, le MHSC n’a pas donné suite.

Article original publié sur RMC Sport